Dijon : des associations marchent contre l'homophobie

Une semaine après la Journée Mondiale de Lutte contre l'Homophobie le 17 mai dernier, un collectif d'association organise une marche des fiertés LGBT ce samedi à Dijon, en partant d'un constat : les agressions à caractère homophobes en France ne tarissent pas.

28 mai 2016 à 4h13 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Une semaine apr�s la Journ�e Mondiale de Lutte contre l'Homophobie le 17 mai dernier, un collectif d'association organise une marche des fiert�s LGBT ce samedi � Dijon, en partant d'un constat : les agressions � caract�re homophobes en France ne tarissent pas.

Pour lutter pour les droits des personnes homosexuelles, lesbiennes, bi et transexuelles, l'association CIGaLes et la f�d�ration LGBT organisent r�guli�rement des actions en C�te-d'Or. L'�venement peut-�tre le plus important pour eux a lieu ce samedi � Dijon: "La marche des fiert�s."

Sorte de Gay-pride locale, la manifestation d�marrera � 14h30 Place Wilson et sera soutenue par l'association Rain Bow, l'ANT ou encore l'organisation Equinoxe.

Le message, rappel� dans un tract qui sera diffus�, est clair : �nous tenons � rappeler qu'en 2016, l'�galit� des droits n'est toujours pas une r�alit�. En France, on constate que les agressions � caract�re LGBTphobes ne se tarissent pas � explique le tract, chiffres � l'appui.

Si en 2013, SOS homophobie avait observ� avec stupeur une augmentation sans pr�c�dent du
nombre d'agressions � l'�gard de la population LGBT (1 556 t�moignages en 2011, 1 977 t�moignages en 2012, 3 517 en 2013), les chiffres actuels demeurent tout aussi pr�occupants (2197
t�moignages recens�s en 2014).

Les associations en profiteront �galement pour demander un assouplissement des r�gles et la gratuit� concernant le changement d'�tat civil pour les personnes transgenres � Certaines sont priv�es de papiers d'identit� face � l'immobilisme des institutions. R�sultat ? Elles ne peuvent ni voter, ni �tre prot�ger socialement, professionnellement...� explique le communiqu�.

Yoann Olid