Entrepreneuriat : « La zone Cap Nord de Dijon poursuit son développement »

L'association Cap Nord a présenté la semaine dernière le bilan de l'année 2016 et ses ambitions pour 2017. L'occasion de faire le point sur cette zone commerciale atypique de Dijon avec le président de l'association François Parry.

21 février 2017 à 2h34 par 45

L'association Cap Nord a pr�sent� la semaine derni�re le bilan de l'ann�e 2016 et ses ambitions pour 2017. L'occasion de faire le point sur cette zone commerciale atypique de Dijon avec le pr�sident de l'association Fran�ois Parry.

La zone Cap-Nord, ce n'est pas uniquement la zone d'Ikea � rappelle d'abord le pr�sident de l'association, qui mets aussi en avant les 300 hectares, 500 entreprises et 10 000 emplois qui animent chaque jour cette zone au Nord Est de Dijon. 

Travers�e par la rocade, la zone abrite des commerces, du tertiaire, mais aussi une grosse partie d'industriel � Aujourd'hui, notre d�veloppement g�ographique n'est plus possible, on cherche donc � attirer diff�remment. R�cemment, nous avons obtenu l'acc�s � la fibre � se f�licite Fran�ois Parry, qui tenait l'assembl�e g�n�rale de l'association la semaine derni�re. 

Et �a marche, depuis plusieurs ann�es, le nombre d'installations sur la zone est sup�rieur � celui des d�parts. La zone Cap Nord, plus ancienne zone commerciale de Dijon, doit pourtant faire face � la concurrence grandissante de la Toison-d'Or � quelques centaines de m�tres, et au Sud, � la zone Grand Quetigny : � Heureusement, on a chacune nos sp�cificit�s et on est pas compl�tement en concurrence. On travaille souvent ensemble � confie le pr�sident Parry.

2017 d�marre donc avec optimisme pour les entrepreneurs de Cap Nord, qui en ont profit� pour pr�senter de nouvelles ambitions et un nouveau logo. Les pistes cyclables devraient y fleurir, tout comme des animations et des op�rations job-dating. 

Loin d'�tre en berne, l'activit� et l'attractivit� de la zone Cap-Nord continuent de progresser, avec ses d�fauts, et ses qualit�s.

Yoann Olid