Epidemie de grippe : Les conseils de l'ARS Bourgogne

Le système de santé doit actuellement faire face à une épidémie de grippe et de pathologies respiratoires majeure. Déjà 2,1 millions de personnes ont été touchées sur l'ensemble du territoire, dont plus de 600 000 nouveaux cas entre le 9 et le 15 février derniers. L'ARS donne ces conseils aux professionnels comme aux particuliers.

24 février 2015 à 7h16 par 45

K6 FM

 Le syst�me de sant� doit actuellement faire face � une �pid�mie de grippe et de pathologies respiratoires majeure. D�j� 2,1 millions de personnes ont �t� touch�es sur l'ensemble du territoire, dont plus de 600 000 nouveaux cas entre le 9 et le 15 f�vrier derniers. L'ARS donne ces conseils aux professionnels comme aux particuliers. En Bourgogne, la grippe repr�sente 30% des consultations de SOS m�decins (point �pid�miologique CIRE Bourgogne Franche-Comt� du 19 f�vrier 2015). 38 cas graves ont �t� d�clar�s par les services de r�animation qui ont enregistr� huit d�c�s depuis le d�but de l'�pid�mie.

Une cellule de veille bas�e au si�ge de l'Agence R�gionale de Sant� en lien avec ses d�l�gations territoriales dans les quatre d�partements bourguignons, assure un relais tr�s r�gulier avec les acteurs de terrain.

Dans la r�gion, plusieurs �tablissements sanitaires se sont d�clar�s en tension dont :

  • -le CHU de Dijon et le centre hospitalier (CH) de Beaune, en C�te-d'Or,
  • -les CH de Chalon-sur-Sa�ne, M�con et Montceau-les-Mines, en Sa�ne-et-Loire,
  • -les CH d'Auxerre et de Sens dans l'Yonne.

Depuis le d�but de ces tensions, l'Agence R�gionale de Sant� accompagne les h�pitaux pour renforcer les coop�rations entre �tablissements et mieux r�guler le recours aux services d'urgences. Les EHPAD sont notamment sensibilis�s pour assurer la prise en charge des malades sur place, lorsque leur �tat le permet.

L'ARS sollicite par ailleurs le dispositif de l'hospitalisation � domicile (HAD) pour lib�rer des lits d'h�pitaux plus rapidement. Union r�gionale des professionnels de sant� (URPS)/m�decins, Conseils de l'ordre ...l'Agence travaille en �troite collaboration avec les m�decins et l'ensemble des professionnels de sant� lib�raux pour favoriser au maximum la prise en charge ambulatoire des malades et ne recourir � l'hospitalisation que pour les situations d'urgences le n�cessitant.

Pour le grand public

  • - Des gestes simples peuvent limiter la propagation de l'�pid�mie :
  • - Lavez-vous les mains r�guli�rement et en particulier en rentrant � votre domicile, apr�s avoir utilis� les transports en commun, avant de cuisiner... 
  • - Servez-vous d'un mouchoir jetable pour vous moucher, tousser, �ternuer et jetez-le aussit�t dans une poubelle herm�tique (pensez � vous laver les mains apr�s un �ternuement).
  • - Portez un masque si vous �tes gripp� pour vos d�placements, et �vitez de vous rendre aupr�s de personnes fragiles.
  • - A�rez r�guli�rement votre logement.

En cas de sympt�mes grippaux persistants consultez en premi�re intention votre m�decin traitant ou composez le 15, un m�decin r�gulateur pourra vous �couter, vous rassurer et surtout vous orienter (m�decine de garde, maison m�dicale, urgences...)

Communiqu� de l'Agence R�gionale de Sant� (20 janvier)