Actualités locales

Expulsion du squat de Stalingrad : les élus écologistes Dijonnais s’indignent

31 août 2018 à 04h30 Par la rédaction
Crédit photo : K6FM

Les élus écologistes Dijonnais ont fait part ce jeudi de leur indignation après l’expulsion des 80 migrants du squat de l’avenue de Stalingrad mardi après-midi par la police.

Les élus EELV de Dijon et Dijon métropole sont indignés par l'expulsion des 80 personnes qui logeaient au 41 Avenue de Stalingrad. La méthode des services préfectoraux, qui consiste à refuser le dialogue au profit de la force, est inacceptable dans une société humaniste et solidaire.

Nous sommes choqués de la mise en œuvre de cette politique nationale envers les migrants en contradiction avec les valeurs que nous défendons. En effet, cette méthode illustre les choix nationaux et européens en matière d'immigration : l'absence d'une véritable politique d’accueil des migrants. Cette volonté met en danger les fondements démocratiques de l'Europe. Elle nourrit les discours nationalistes et xénophobes de l'extrême droite, partout en Europe, qui instrumentalise la détresse des populations qui fuient la guerre, la misère et les désordres climatiques au péril de leur vie.

Notre groupe reste mobilisé auprès des personnes et des associations de défense des droits humains pour lutter contre des pratiques brutales et insistons auprès du Préfet pour que toutes les personnes soient relogées dans des conditions dignes. Nous rappelons enfin que notre groupe a sollicité depuis plusieurs semaines un rendez-vous avec le Préfet et ne l'a pour l'instant pas obtenu !

Communiqué des élus EELV de Dijon et Dijon Métropole