Faucheurs d'OGM : un Côte-d'Orien auditionné pour avoir détruit un champ de colza

Un Côte-d'Orien est convoqué ce mardi après-midi à la maison de la Justice et du droit de Chenôve. Il est accusé d'avoir pris part à une manifestation anti-OGM des Faucheurs Volontaires dans les champs de colza de Dijon Céréales en novembre dernier. Un collectif a prévu un pique-nique pour le soutenir.

21 février 2017 à 4h53 par 45

K6 FM

Un C�te-d'Orien est convoqu� ce mardi apr�s-midi � la maison de la Justice et du droit de Chen�ve. Il est accus� d'avoir pris part � une manifestation anti-OGM des Faucheurs Volontaires dans les champs de colza de Dijon C�r�ales en novembre dernier. Un collectif a pr�vu un pique-nique pour le soutenir.

L'homme qui sera auditionn� ce mardi fait partie des Faucheurs Volontaires, un mouvement nationale de d�fense de l'environnement qui, en novembre dernier, avait d�truit trois parcelles d'essai de colza � Darois, Marsannay-le-Bois et Fromenteau. Des parcelles appartenant au groupe agricole Dijon C�r�ales et soi-disant sous OGM, car rendues tol�rantes � des herbicides (VrTH) gr�ce � la  mutagen�se. Environ 70 personnes venues de toute la France d�non�aient alors des � OGM cach�s, car officiellement cette mutagen�se ne rentrait pas dans le champ d'application des OGM �.

L'association estime que 150 000 hectares d'OGM cach�s (colza et tournesol) sont cultiv�s en France.

Ce mardi, l'un des Faucheurs c�te-d'oriens, Jean-Marc Convers, sera auditionn� � 13h30 � Chen�ve pour une "composition p�nale" : le procureur de la R�publique lui proposera plusieurs "punitions" alternatives au lieu de poursuite judiciaire.

Mais le collectif des Faucheurs , d�termin� � poursuivre ses actions de "lanceur d'alerte", pr�voit lui de soutenir son membre en organisant un pique-nique devant la maison de la Justice et du droit, et appelle tous les citoyens � se mobiliser.

Yoann Olid