Financement participatif pour "La Bécane à Jules"

Créée sous forme associative en 2006, la Bécane à Jules, née de la volonté de promouvoir l'usage du vélo en ville, a su développer différentes activités complémentaires pour tendre vers son objectif.

10 juin 2015 à 10h45 par Franck Pelloux

K6 FM

Créée sous forme associative en 2006, la Bécane à Jules, née de la volonté de promouvoir l'usage du vélo en ville, a su développer différentes activités complémentaires pour tendre vers son objectif.

L'association a su développer des activités de prestations, au-delà de l'atelier en libre-service initialement proposé à ses adhérents, comme la gestion de flottes de vélos d'entreprises et la gestion technique des vélos en location proposés par le délégataire de transport public de la communauté de commune du Grand Dijon.

Au terme d'une période de 9 années qui ont vu se renforcer la professionnalisation de son équipe et le développement d'activités inscrites dans le secteur marchant, la forme juridique de la structure a évoluée en se transformant en société coopérative d'intérêt collectif (SCIC). La SCIC a aujourd'hui dix salariés pour mener ses différentes actions et souhaite continuer à créer de l'emploi dans l'univers du cycle.

Il y a un an, la bécane à Jules lançait sa marque de vélos « RE FAB DIJON », des vélos vintages issus de la revalorisation fabriqués à Dijon. Les « RE FAB DIJON » sont avant tout :

  • Des vélos urbains issus de la revalorisation d'anciennes bicyclettes,
  • Des vélos durables adaptés à vos déplacements quotidiens,
  • Des vélos engagés dans la lutte contre l'obsolescence programmée.

 

"Nous souhaitons aujourd'hui passer de l'étape expérimentale à l'étape manufacturière, tout en gardant notre esprit artisanal et engagé pour un vélo différent.

En septembre 2015, tout en conservant l'atelier historique de la rue de l'Ile à Dijon où nous accueillerons toujours nos abonnés pour les cours de mécanique et l'atelier en libre service, nous allons ouvrir un atelier de production de vélos « RE FAB DIJON » en zone industrielle à Longvic.

Pour faciliter cette étape, nous avons donc lancé une campagne sur la plateforme de financement participatif Ulule, le premier site de crowdfunding en Europe qui permet le financement de projets créatifs, innovants ou solidaires, grâce à la participation des internautes.

L'objectif de cette campagne est de financer l'achat de machines outils qui nous permettront de réemployer davantage de vélos dans des conditions de travail satisfaisantes.

Ainsi, grâce au soutien de tous, nous pourrons investir dans du matériel permettant de faciliter et de développer la production de nos vélos : des appareils de nettoyage respectueux de l'environnement, une cabine de sablage et de peinture et une machine permettant de faciliter la production de roues de vélo issues de la revalorisation d'anciens vélos."

 

Soutenez l'association à partir de 5�?�