Flavescence dorée : harmoniser la lutte en Europe et renforcer le cadre législatif européen

  A l'initiative de l'AREV (association régionale des élus de la vigne et du vin), la Bourgogne - représentée par le BIVB et le conseil régional de Bourgogne -, a participé les 21 et 22 septembre derniers au groupe de travail sur la flavescence dorée* qui a réuni les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alsace, Champagne-Ardenne, Rhénanie-Palatinat (Allemagne), Piémont (Italie), Styrie (Autriche), Luxembourg, l'Association nationale des élus de la vigne et du vin (ANEV) et l'Institut français de la vigne et du Vin (IFV) à l'Hôtel de région à Marseille. Ce groupe technique européen a souhaité mener une réflexion collective de fond pour inciter la Commission européenne à renforcer l'arsenal législatif afin de mieux endiguer la propagation de la maladie. L'AREV interpellera la Commission à travers une résolution européenne (courant novembre) pour proposer une harmonisation des méthodes de prévention et de lutte face à cette maladie qui menace la pérennité du vignoble européen. Présente sur le territoire Bourguignon depuis plus de 10 ans, la flavescence dorée fait l'objet d'une actualité récente qui inquiète les professionnels et les pouvoirs publics. Elle peut représenter à terme un danger pour le modèle de développement durable de la filière.   *maladie de la vigne provoquée par un phytoplasme transmis par un insecte nommé cicadelle (Scaphoideus titanus)   Communiqué de presse du conseil régional de Bourgogne

25 septembre 2014 à 6h05 par Franck Pelloux

K6 FM