Football : Quel mercato hivernal pour le DFCO ?

Le marché des transferts est à nouveau ouvert pour les équipes de football depuis ce dimanche 1er janvier. Le Dijon Football Côte-d'Or, toujours à la lutte pour le maintien en Ligue 1, pourrait en profiter pour se renforcer. Sauf si les Dijonnais perdent leurs meilleurs éléments.

1er janvier 2017 à 15h55 par 45

K6 FM

Le marché des transferts est à nouveau ouvert pour les équipes de football depuis ce dimanche 1er janvier. Le Dijon Football Côte-d'Or, toujours à la lutte pour le maintien en Ligue 1, pourrait en profiter pour se renforcer. Sauf si les Dijonnais perdent leurs meilleurs éléments.

Dijon n'a d'ailleurs pas attendu l'ouverture officielle du mercato pour effectuer des mouvements dans son effectif. Le latéral Quentin Bernard, peu utilisé par Olivier Dall'Oglio cette saison, a quitté la Bourgogne dès la fin décembre en direction du leader de la Ligue 2 : le Stade Brestois (voir).

Un transfert qui devrait permettre de dégager un salaire supplémentaire. Alors le DFCO va-t-il s'offrir un joueur en plus ? �? la recherche d'un attaquant à la fin de l'été, Dijon n'avait pas trouvé chaussure à son pied, et avait fait signer le défenseur Adam Lang et le milieu Medhi Abeid dans les dernières minutes. L'hiver pourrait être l'occasion pour les Bourguignons de se remettre à la recherche d'un avant-centre.

D'autant que la présence de son attaquant vedette Loïs Diony pourrait être compromise pour la suite de la saison. Auteur de 5 buts et 5 passes décisives, plusieurs clubs lorgnent sur la pépite dijonnaise et pourraient casser leur tirelire malgré la volonté du président dijonnais que Diony soit au DFCO jusqu'à l'été 2017.

Le coach dijonnais Olivier Dall'Oglio lui n'a jamais caché son aversion pour cette période de transfert à mi-saison, qui perturbe souvent l'esprit des joueurs et le déroulement de l'année footballistique.

Il pourrait changer d'avis si Dijon réussissait à conserver ses meilleurs jours et signait un ou deux bons recrutements cet hiver qui lui permettrait d'assurer un peu plus vite son maintien.

Yoann Olid