Franck Ayache alerte sur les taxes imposées à la Fontaine d’Ouche

Dans un communiqué envoyé ce mercredi, Franck Ayache du groupe politique « Construire Dijon Autrement » dit avoir alerté François Rebsamen sur le « déséquilibre fiscal dont souffrent les habitants du quartier de la Fontaine d’Ouche. »

27 mars 2019 à 15h39 par la rédaction

K6 FM
Crédit: DR

« Lundi soir, à l’occasion du Conseil Municipal de la Ville de Dijon, notre groupe Construire Dijon Autrement a remis au Maire une lettre signée par plus de 390 habitants propriétaires du quartier de la Fontaine d’Ouche.

Par ce geste fort, Franck AYACHE, a voulu alerter une fois de plus sur le déséquilibre fiscal dont souffrent les habitants de ce quartier.

Ils sont en effet soumis à une double peine :

- Leur quartier est classé « quartiers politique de la ville » avec 68% de logements sociaux ;

- Les bases locatives sur lesquelles reposent leurs impôts datent de 1970 et ils payent donc des taxes sans commune mesure avec la réalité d’aujourd’hui.

Notre groupe a plusieurs fois interpellé le maire de Dijon sur cette situation en proposant différentes solutions peu coûteuses en termes de finances locales et socialement justes :

- Baisse des taux d’imposition à hauteur de 0,5% par an pour l’ensemble des dijonnais.

- Révision des bases locatives dans les « quartiers politiques de la Ville ».

À chaque fois, il nous a été opposé une fin de non-recevoir au prétexte que la révision des bases est une compétence de l’État. Nous voyons bien là le manque de volonté politique de la municipalité qui refuse de se saisir du dossier.

Monsieur REBSAMEN, ancien ministre et sénateur, maire de Dijon depuis déjà de nombreuses années, doit avoir la capacité de faire réviser les bases locatives de la Fontaine d’Ouche et des Grésilles par l’administration fiscale.

Mais constatant cette absence de volonté politique, les habitants de la Fontaine d’Ouche se sont adressés à nous. C’est la raison pour laquelle ils ont massivement signé cette lettre, lui demandant de prendre cet engagement et ses responsabilités. Notre rôle, en tant qu’acteur de proximité, est de relayer cette demande légitime des habitants.

Le Groupe Construire Dijon Autrement continuera de porter ce dossier et, s’il n’aboutit pas d’ici la fin de cette mandature, le mettra en œuvre au cours du prochain mandat. » 

Communiqué de Franck Ayache et de François Hélie / Groupe Construire Dijon Autrement