François Rebsamen : « Je ne souhaite pas organiser le grand débat mais je ne l’empêcherai pas »

Alors que le grand débat national doit débuter ce mardi, le maire de Dijon a pris position ce dimanche sur le sujet.

15 janvier 2019 à 16h30 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Archive K6FM

Comment ce débat va-t-il s’organiser ? Pour la plupart des mairies de France, c’est encore un peu le grand flou. C’est notamment le cas à Quetigny, selon ce que nous a confié ce lundi Rémi Détang, le maire de la commune. Ce qui est certain, c’est que des cahiers de doléance devront être à la disposition des citoyens dans toutes les mairies. Certains maires se sont opposés au fait de devoir participer à l’organisation de ce grand débat. Le maire de Dijon a lui pris position ce dimanche sur Twitter :