Actualités locales

Les résultats du grand débat national en Côte d’Or

10 avril 2019 à 19h15 Par la rédaction
Francis Castella, maire de Sainte-Colombe-sur-Seine, Joël Bourgeot, sous-préfet de Montbard et Véronique Illig, maire d'Aisy-sous-Thil
Crédit photo : Préfecture de la Côte d'Or

La restitution des contributions des habitants de Côte d’Or pour le grand débat national a été faite ce mercredi à la préfecture.

Les citoyens avaient tout d’abord l’opportunité de renseigner des contributions en ligne. À la clôture de la plateforme, 1 844 343 contributions, venant de toute la France, ont été récoltées. Au niveau régional, la Bourgogne-Franche-Comté se classe 9? en termes de contributions citoyennes en ligne pour 10 000 habitants en France métropolitaine.

Au sein de la région, la Côte-d’Or a été le département avec le taux de contribution citoyenne pour 10 000 habitants le plus élevé avec un taux de 339/10 000 représentant au total 18 043 contributions. L’ensemble des contributions anonymisées par thématique sont librement consultables sur la plateforme.

Les réunions d’initiatives locales (RIL)

Une autre option s’offrait aux citoyens souhaitant s’exprimer. En effet, un kit méthodologique était mis à disposition sur la plateforme afin d’aider à l’organisation de réunions d’initiative locale par n’importe quel citoyen qui souhaitait en organiser.

En Côte-d’Or, 100 RIL ont été organisées dont 52 ont donné lieu à des compte-rendus sur la plateforme (qui y sont librement consultables). Parmi ces RIL de Côte-d’Or, une réunion a notamment été organisée par le Conseil Régional des personnes accueillies/accompagnées (CRPA) de Bourgogne-Franche-Comté après avoir été sélectionné pour participer au Grand Débat National organisé par le conseil économique, social et environnemental (CESE) à Paris. Les débats ont notamment porté sur les besoins quotidiens des personnes les plus fragiles, sur le développement des liens avec les citoyens, et sur l’accès effectif aux droits.

La Région Bourgogne-Franche-Comté dans son ensemble est classée 1ère au niveau national (hors DROM) du point de vue du nombre de RIL organisées pour 100 000 habitants notamment dans le département de la HauteSaône dans lequel 34 réunions ont été organisées pour 100 000 habitants, un record national. Au niveau de la région, ce sont un total de 570 RIL qui se sont tenues.

Les cahiers citoyens

En Côte-d'Or, la préfecture a collecté 189 cahiers citoyens renseignés, provenant d’un ensemble de communes rurales et urbaines représentant 27 % des 700 communes du département au 1er janvier 2019. La région Bourgogne-Franche-Comté est classée 10? en termes de taux de participation à l’opération « cahiers citoyens » avec 37 % des communes y ayant participé.

Ces cahiers ont été numérisés par la Bibliothèque Nationale de France pour analyse par des prestataires. Les cahiers de la Côte-d’Or sont consultables aux archives départementales.

Les stands de proximité

Un stand de proximité s’est tenu à la Gare SNCF de Dijon les 22 et 25 février. L’opération a été conduite par deux animateurs chargés d’informer les passants souhaitant participer au Grand Débat National et recueillir leurs éventuelles contributions. Sur les deux jours, 21 questionnaires papier ont été remplis dont 4 sur la transition écologique, 8 sur la fiscalité et les dépenses publiques, 4 sur la démocratie et la citoyenneté et 5 sur l’organisation de l’État et des services publics. De plus, 4 contributions papier ont été apportées au stand et 10 contributions en ligne ont été renseignées. Sur l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté, 193 contributions ont été remplies lors de l’opération stands de proximité.

Les prochaines étapes du gouvernement :

Sous le contrôle des garants, toutes les contributions seront rendues publiques, analysées et restituées au Président de la République et au Gouvernement. Les synthèses de l’ensemble des contributions seront ainsi rendues accessibles prochainement. Le lundi 8 avril, ont été remis officiellement les résultats de l’exploitation des cahiers citoyens et de la plateforme au Premier Ministre et aux deux ministres en charge du GDN, Mme Wargon et M. Lecornu par les sociétés prestataires en présence des référents départementaux ainsi que de celle de 12 citoyens par région ayant participé à une Conférence Régionale Citoyenne. Les grandes pistes y ont été présentées sans que des décisions politiques soient encore prises. Les deux jours suivants, un débat sans vote a lieu à l’Assemblée Nationale puis au Sénat. Les premières annonces politiques sont attendues pour la mi-avril.

Communiqué de la préfecture de Côte d’Or