Francois Rebsamen sur la cité de la gastronomie : « nous sommes pret »

François Rebsamen dirigeait ce lundi soir son premier conseil municipal depuis son retour à la politique, fin août. Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour, notamment une présentation de l’avancement du projet de la cité de la gastronomie et du vin.

25 septembre 2018 à 4h08 par Fabrice Aubry

K6 FM
Nathalie Koenders, François Rebsamen et François Deseille ce lundi soir lors de la conférence de pre
Crédit: K6FM

Au total, 26 points étaient à l’ordre du jour ce lundi soir. Sur le Plan Local d’Urbanisme, le maire de Dijon nous a confié qu’il allait mettre en place des règles pour interdire de construire un immeuble de plus de 7 mètres de hauteur.

Sur le sujet de l’eau, François Rebsamen nous a assuré que le prix de l’eau baisse et qu’il devrait être inférieur à la moyenne nationale en 2020.

L’ordre du jour principal de ce conseil municipal de rentrée était le point d’étape sur l’avancement du projet de la Cité de la gastronomie et du vin.

Le maire de Dijon était accompagné de François Deseille, son adjoint en charge de ce sujet. Ce dernier a affirmé : « Tout le monde est prêt, les investisseurs sont prêts mais il y a ce recours qui bloque ». Le recours en question étant celui d’Emmanuel Bichot, opposant à la mairie de Dijon, qui a récemment dénoncé un «projet mal ficelé» au sujet de cette Cité de la Gastronomie. Un projet qui décidemment attire ces jours-ci plusieurs réticences. Suite à une demande de subvention de 3 millions d’euros, le président du conseil départemental, François Sauvadet, a exprimé sa colère ce lundi dans un communiqué en disant que « le conseil départemental n’était pas le tiroir-caisse de la ville de Dijon ».

Alors que de nombreux investisseurs et des institutions de la gastronomie comme l’école Ferrandi ou la librairie gourmande sont prêts pour avancer et investir sur la cité de la gastronomie, un certain doute subsiste chez François Rebsamen sur l’avancée de ce projet. Nous l’avons rencontré avant le début du conseil municipal de ce lundi soir, écoutez ci-dessous son interview :