Hockey sur glace: Enfin la victoire des Ducs !

Ligue Magnus – Un premier cru à déguster sans modération (Source Jean François Mahier DHC) Rentrés très fort dans la rencontre (2-0 à 7'32'' par Marek Maslonka lancé en break, puis Brian Mc Millin) les Ducs de Dijon subissent alors la violente réaction des rouennais venus en Bourgogne sans l'idée d'y faire du tourisme, fusse t'il œnologique. Démarrée sur un rythme fou, la  partie s'enflamme encore grâce à Loïc Lampérier et Sacha Treille qui ramènent les Dragons de Rouen à égalité (2-2 à 8'51'') On peut alors craindre le pire une fois l'ogre rouennais lancé dans son match. Mais ce sont bien les joueurs de Jonathan Paredes et Julien Guimard qui bousculent les idées reçues et font preuve de réalisme. A la première supériorité numérique qui leur est offerte, les Ducs reprennent leur marche en avant par Marek Maslonka (photo) (3-2 à 11'50'') [5-4] Le public peine à en croire ses yeux ; en difficulté quatre jours plus tôt face à Strasbourg, les Ducs rivalisent dans le jeu et dans l'énergie déployée face à Rouen. Installés en zone offensive, les dijonnais font circuler rapidement le palet en retrait puis le long de la ligne bleue pour Quentin Mahier qui déclenche son tir (4-2 à 17'37'') [4-4] La cité des Ducs rêve tout éveillée… La seconde période démarre idéalement pour les Ducs à peine revenus au complet lorsque Romain Gutierrez aggrave encore la marque (5-2 à 22'31'') Les joueurs aux couleurs du pinot noirne lâchent rien, travaillent fort et provoquent des pénalités chez les visiteurs. Nicolas Arrossamena montre bien le chemin à ses coéquipiers (5-3 à 30'25'') mais l'attaque en solitaire de William Wallèn fauché en pleine course lui vaut d'obtenir un tir de pénalité qu'il transforme avec brio (6-3 à 31'32'') Solides pendant 1'42'' à trois contre cinq au début de l'ultime période, les Ducs s'acheminent vers une victoire que ni le talentueux Joël Perrault auteur d'un premier but sous ses nouvelles couleurs, ni la sortie du gardien en fin de rencontre ne viendront leur enlever. Pour la première fois depuis 2002, date de l'arrivée du DHC en élite, le club dijonnais a battu le RHE76 à Trimolet. Un premier cru à déguster et savourer sans modération. Pour l'occasion, les Ducs abandonnent la lanterne rouge au HC.Morzine-Avoriaz-Les Gets. Photo DHC Laurent Cornu

31 décembre 2015 à 8h36 par Franck Pelloux

K6 FM