Jean-Louis Bottigliero : «Notre hôtellerie de luxe a moins souffert de la crise»

L'établissement 5 étoiles "Hostellerie de Levernois" au sud de Beaune a réouvert cette semaine après un mois de travaux. L'occasion de revenir avec son propriétaire Jean-Louis Bottigliero sur l'histoire de l'établissement et l'état actuel de l'hôtellerie de luxe en Bourgogne, alors que les étrangers ont diminué dans l'hôtellerie traditionnelle.

11 mars 2017 à 9h16 par 45

K6 FM

L'�tablissement 5 �toiles "Hostellerie de Levernois" au sud de Beaune a r�ouvert cette semaine apr�s un mois de travaux. L'occasion de revenir avec son propri�taire Jean-Louis Bottigliero sur l'histoire de l'�tablissement et l'�tat actuel de l'h�tellerie de luxe en Bourgogne, alors que les �trangers ont diminu� dans l'h�tellerie traditionnelle.

L'h�tellerie de luxe a encore de beaux-jours devant elle�. C'est ce que nous affirme, tout sourire, Jean-Louis Bottigliero. Ce marseillais a rachet� il y a plus de 10 ans l'Hostellerie de Levernois, �tablissement situ� au sud de Beaune. � Un r�ve � pour cet ancien directeur d'�tablissement et sa femme : � pouvoir avoir un �tablissement � nous, et proposer une vraie exp�rience client, c'est ce pour quoi nous nous battions chaque jour.

Depuis, l'�tablissement a 5 �toiles sur sa devanture, compte deux restaurants dont un �toil�, et dispose d'un parc de cinq hectares travers� une petite rivi�re (voir). Un cadre bucolique que Jean-Louis Bottigliero ne se voyait pas construire ailleurs. Un joli carrefour du coeur pour lui � Marseillais et ma femme de Berlin�, et carrefour routier aussi au coeur de la France : Suisses, Allemands, Anglais, Belges et Luxembourgeois y passent forc�ment.

Une client�le principalement europ�enne qui a permis � l'Hostellerie de r�sister � la "crise" qu'� travers� le secteur de l'h�tellerie tout entier ces derniers mois : contexte s�curitaire compliqu�, baisse de la fr�quentation de la client�le asiatique...

Le luxe � Paris ou sur la C�te d'Azur en a beaucoup souffert aussi. Nous, nous avons la chance de pouvoir toucher une client�le de proximit�. On est souvent une ville-�tape et la client�le est toujours pr�sente.�

Pour cet homme d'affaire et amoureux de l'h�tellerie, il n'y a pas de miracle : � On se l�ve chaque matin avec l'envie d'offrir du r�ve et du plaisir au client. Les travaux que nous r�alisons chaque ann�e nous permettent � chaque fois de nous am�liorer un peu plus �. Et � travers l'�tablissement, c'est toute la r�gion Bourgogne qui continue de rayonner.

Y.O.