Sports

Julien Bernard : « On a limité la casse »

11 mars 2019 à 11h43 Par Fabrice Aubry
Crédit photo : K6FM

Le cycliste Julien Bernard, ex pensionnaire du SCO Dijon et actuel coureur chez Trek-Segafredo, est engagé cette semaine sur le Paris Nice. Nous l’avons rencontré ce dimanche à l’issu de la première étape qui fut assez compliquée pour lui et son équipe.

Le Paris Nice est l’un des premiers grands rendez-vous du calendrier cycliste international. Parmi les quelques 160 coureurs engagés, il y a le Dijonnais Julien Bernard. Avant de rejoindre l’équipe Trek-Segafredo en 2015, il a fait ses classes au SCO Dijon pendant 5 ans.

Celui qui est aussi le fils de l’ancien coureur Jean-François Bernard est engagé cette semaine sur Paris-Nice aux côtés de ses leaders, le sprinteur allemand John Degenkolb et le grimpeur colombien Jarlinson Pantano. La première étape de la dite « course au soleil », à laquelle Julien Bernard a terminé à la 66eme place à une minute du vainqueur du jour Dylan Groenewegen, a été compliqué pour le peloton en raison de fortes rafales de vent.

Nous avons rencontré Julien Bernard à l’issu de cette première étape à Saint-Germain en Laye, écoutez ci-dessous son interview :