La grève des avocats et magistrats se poursuit ce vendredi à Dijon

Le mouvement social des avocats, magistrats et greffiers se poursuit ce vendredi à Dijon face au projet de réforme de la ministre de la justice.

16 février 2018 à 10h00 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Fabrice Aubry

Avocats, greffiers et magistrats, ils étaient près d’une centaine à s’être rassemblé ce jeudi dans le grand hall de la cité judicaire à Dijon. En cause : les projets de réforme de la ministre de la justice Nicole Belloubet. Une réforme en profondeur contre laquelle différents acteurs de la justice se sont vivement opposés ce jeudi partout en France. A Dijon, Dominique Brault, représentant du syndicat de la magistrature, martèle dans le « Bien Public » de ce vendredi matin que « l’accès à la justice va se restreindre et va devenir compliqué pour tous les citoyens, pas seulement pour les délinquants. » Alors que depuis longtemps les acteurs du secteur judiciaire dijonnais dénoncent un manque d’effectif, Dominique Clémang, bâtonnière à Dijon, s’oppose face à des réformes qui se feraient « sans aucun moyen humain ». Alors que l’objectif est de développer le numérique comme outil dans la justice, Dominique Brault dénonce aussi une qualité technique calamiteuse des systèmes de visioconférence déjà utilisés pour certains procès. Et aujourd’hui, Dominique Clémang fustige un projet de réforme ou les citoyens seraient « jugés par des algorithmes ». La grogne continue et le mouvement social se poursuit ce vendredi.