Olivier Caracotch : « Procureur, le plus beau métier du monde »

Ce jeudi 30 septembre marque la mise en place du code de la justice pénale des mineurs. L’occasion aussi de rencontrer le nouveau procureur de la République de Dijon, Olivier Caracotch.

30 septembre 2021 à 12h20 par Dimitri Coutand

Olivier Caracotch (procureur de Dijon) : « Procureur, le plus beau métier du monde »
Olivier Caracotch a succédé à Eric Mathais en tant que procureur de la République de Dijon
Crédit: K6FM

Ce jeudi entre en vigueur le code de la justice pénale des mineurs. Une réforme de l’ordonnance datant de 1945 et qui poursuit trois objectifs : « celui d'abord de la rapidité avec une phase de déclaration de culpabilité entre 10 jours et 3 mois après l'interpellation, et puis une autre phase de mise à l'épreuve éducative du mineur pendant six à neuf mois », explique Olivier Caracotch, le procureur de la République de Dijon. Le second objectif concerne l’adaptation par rapport au mineur. « Le texte tourne véritablement autour du mineur et non pas autour des faits qui lui sont reprochés. Et donc, la procédure permet d'adapter la réponse judiciaire à l'évolution du mineur », poursuit Olivier Caracotch. Enfin, « apporter des réponses plus rapidement, donc être plus efficace » est le troisième objectif de cette réforme.

Cette annonce a également été l’occasion de rencontrer celui qui a pris ses fonctions de procureur de la République au début du mois de septembre. Né à Besançon, Olivier Caracotch occupait auparavant un poste à la direction pénale du ministère de la Justice. Ses priorités locales ne sont pas encore définies puisqu’il souhaite tout d’abord s’imprégner d’une ville qu’il ne connaît pas encore très bien. « Mes priorités correspondent pour l'instant aux priorités qui sont définies nationalement. Je n'ai pas encore défini de spécificités locales et de priorités locales. Je veux vraiment me donner le temps de comprendre ce territoire que je ne connais pas, de l'observer, d'échanger avec les acteurs », admet celui qui a occupé diverses fonctions publiques à Lons-le Saunier, Troyes, Besançon, Foix, Bordeaux ou encore Nice.

Le métier de procureur est en tout cas une fonction que le successeur d’Eric Mathais affectionne tout particulièrement. « C'est le plus beau métier du monde. Je me demande même parfois pourquoi je suis payé pour le faire tant c'est quelque chose d’exaltant. »

Retrouvez ci-dessous l’interview d’Olivier Caracotch, nouveau procureur de la République de Dijon :