La prime Vélo Assistance Electrique qui sera examinée à l’Assemblée Nationale ce jeudi 9

Catherine Hervieu, l’élue écologiste écrit aux député-es de la Côte d’Or pour demander leur soutien. Voici l’intégralité de son courrier.

9 novembre 2017 à 5h49 par Franck PELLOUX

K6 FM
Crédit: L2RE Les 2 roues electriques 13 Avenue Jean Jaur�s, 21000 Dijon

Madame la députée, Monsieur le député

Je vous invite vivement à voter l’amendement au projet de loi de finance que portera le 9 novembre après-midi à l’Assemblée Nationale votre collègue Matthieu Orphelin, député LREM du Maine et Loire. Pour mémoire, cet amendement a été adopté en commission développement durable jeudi dernier.

Il propose de maintenir, comme l’avait promis le candidat Emmanuel Macron, la prime de 200 euros pour l’achat d’un VAE (Vélo à Assistance Électrique). Je pense que vous y êtes tout à fait sensibilisé-e.

En effet, que ce soit dans nos territoires urbains tels que Dijon Métropole, les communautés de communes de Beaune, Châtillon, Montbard, Auxonne-Pontailler, St Jean-Losne-Seurre, dans nos territoires ruraux et touristiques avec les voies vertes, reliant les canaux à la Saône, la multiplication des vélos à assistance électrique sera salutaire. Cela contribuera à limiter l’usage de la voiture, à faciliter les déplacements vers les gares et les déplacements du quotidien domicile-travail, domicile-loisirs.

Le bonus a déjà permis de financer, cette année, près de 230 000 VAE dont la fabrication se fait en grande partie sur le territoire français. Pérenniser cette prime permettrait de consolider la filière « vélo » (industries et services) tant elle crée de l’emploi, de la richesse en dynamisant l’économie locale.

Par ailleurs, je vous invite vivement à rejoindre le Club des élus pour le vélo à l’instar de certains de vos collègues, sous l’égide du Club des Villes et Territoires Cyclables :

Catherine Hervieu