La route départementale 905 Dijon - Dole repasse à 90 km/h

Le Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or et le Président du Conseil Départemental du Jura ont inauguré ensemble ce mardi le passage de 80 à 90 km/h de la RD 905 Dijon - Dole, portion de route stratégique située entre les deux départements. Ci-dessous le communiqué conjoint des deux conseils départementaux.

29 septembre 2020 à 14h27 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Conseil d�partemental

« Dès le début nous avons dénoncé l’abaissement généralisé de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes départementales sans concertation avec les Départements qui en ont les compétences.


Dès que la possibilité nous a été donnée par le Gouvernement de revenir sur cette décision incompréhensible, nous avons repassé en Côte-d’Or à 90 km/h 1.129 km de routes départementales (40 itinéraires structurants). Dans le Jura, près de 350 km de routes départementales (8 itinéraires structurants) sont passés à 90 km/h.


Cette rencontre est symbolique de la volonté commune des deux Présidents de Département de proposer un retour une vitesse maximale autorisée à 90 km/h sur cet axe routier interdépartemental où circulent 8.000 véhicules par jour, dans le respect des conditions de sécurité de tous les usagers de la route. S’agissant de la sécurité routière, priorité des Départements, le Jura et la Côte-d’Or vont créer des observatoires de la sécurité routière. La Côte-d’Or créera son observatoire le 13 octobre 2020.


Cet outil de vigilance statistique aura pour mission de rendre publique chaque année les données objectives sur les accidents et leurs causes sur les routes départementales hors agglomération.


Ces données viendront compléter les statistiques des services de l’Etat tout en mesurant objectivement l’impact d’un retour aux 90 km/h. Par ailleurs, cette rencontre interdépartementale a été l’occasion pour les deux Présidents de rappeler que la sécurité routière est l’affaire de tous.


En prenant cette décision de proximité de repasser une partie des routes départementales à la vitesse de 90 km/h, les Départements de la Côte-d’Or et du Jura s’engagent en faveur de la mobilité et de la connexion entre les territoires tout en assurant les bonnes conditions de circulation et la sécurité des automobilistes. Il en va de notre mission commune d’aménager nos départements, de préserver leur attractivité économique tout en veillant au respect des règles de Sécurité routière, qui doit toujours guider nos actions. »