La société Dijonnaise "MDSA Bayard" tisse sa toile en France

Cette société Dijonnaise se développe au gré des opportunités d’emplacements. Parmi les dernières boutiques à proposer la marque, celle de Belfort où dans l’ancien grand magasin Gillet-Lafond, Bayard a pris ses aises sur 1.500 m2 de surface de vente.

25 novembre 2018 à 11h00 par Traces Écrites News

K6 FM
Bayard dispose d'un bureau de style int�gr� o� sont d�finies toutes les collections de la marque
Crédit: Traces �crites

Nombreux se souviennent encore de cette publicité mettant en scène le génial Serge Gainsbourg. En 1976, l’artiste habillé en Bayard pose, coiffé et rasé de frais, avec cette accroche : « un Bayard cela vous change un homme, n’est-ce pas Monsieur Gainsbourg ?».

La marque  française de vêtements pour homme a aussi changé la vie de Patrick Oudet qui a eu la lumineuse idée de la racheter en 2000. Son métier a alors complètement changé.

Développeur à ses débuts des premières grandes surfaces vestimentaires, cet ancien pilote automobile (championnat du monde d’endurance, dont trois fois compétiteur au 24 Heures du Mans) mute ensuite vers la revente dans les magasins d’usine, des surstocks, des invendus, des retours de collections ainsi que des erreurs d’achat, à prix discountés de la société Vestra.

« Je suis maintenant, avec mes équipes, un créateur de mode pour des hommes de 40 ans et plus qui veulent de la qualité, de l’élégance sans ostentation et en avoir pour leur argent, sachant par exemple qu’un costume Bayard coûte en moyenne moins de 300 € », explique le dirigeant, aujourd’hui âgé de 68 ans et qui a posé le siège de sa société MDSA Bayard à Quétigny, dans l'agglomération de Dijon. 

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le site de Traces Ecrites News