La tour Mercure s’offre une nouvelle vie

La tour Mercure a trouvé acquéreur, à savoir la société SIGMA 5A qui entame des travaux de réhabilitation de l’immeuble pour en faire une zone d’activité d’entreprises dernier cri.

7 mai 2019 à 13h30 par Hugo Scherrer

K6 FM
La tour Mercure vit ses derni�res heures sous son nom "historique".
Crédit: Hugo Scherrer

Oubliez la tour « Mercure », et appelez la désormais « SIGMA ». L’imposant immeuble de onze étages construit en 1974 a entamé sa phase de réhabilitation en février, et va voir s’implanter dans les prochains mois de nombreuses entreprises. Environ 600 personnes devraient travailler quotidiennement dans le futur bâtiment.

Des travaux d’envergure étaient indispensables

Au programme de la réhabilitation, la transformation des deux derniers étages en jardins suspendus, des travaux pour améliorer l’isolation du bâtiment, de nouvelles façades, la modification du design intérieur pour créer de nouveaux bureaux… Ces travaux d’envergure étaient devenus nécessaires pour redonner de l’attractivité au bâtiment : « C’est un immeuble qui avait un niveau d’occupation très limité puisqu’on avait plus de 50% des locaux qui étaient vides. A cause de sa hauteur et de la vétusté thermique, les charges pour occuper ce bâtiment étaient trop importantes » révèle Nathalie Monvel, directrice de Linkcity (promoteur Immobilier) pour la région Grand Est – Bourgogne – Franche-Comté.

Une localisation intéressante pour les entreprises

Si le bâtiment a été réhabilité, c’est aussi parce qu’il présente une situation géographique idéale. La tour « SIGMA » est visible par toutes les personnes qui arrivent à Dijon par le train, et se trouve à un carrefour entre Paris, Lyon et Strasbourg.

C’est l’une des raisons pour laquelle la filiale informatique de Banque Populaire, principal investisseur pour les futurs travaux de la tour, a prévu d’installer ses équipes une fois les travaux terminés (cela représente 300 employés, dont 50 étant actuellement basés dans la capitale). « On voulait une implantation de taille importante, en liaison directe avec Paris, cela correspond exactement à ce que l’on souhaitait » apprécie Bruno Duchesne, le directeur général de Banque Populaire pour la région Bourgogne-Franche-Comté.

La métamorphose de la tour Mercure en tour SIGMA devrait durer deux ans. Le bâtiment est espéré « comme neuf » en 2021.