La ville de Beaune se prépare à son 7e festival

Le festival international du film policier va tenir sa 7e édition à Beaune. Un festival qui anime toute une ville pendant quelques jours. "Un moyen de changer l'image de Beaune" selon Fabrice Jacquet, adjoint aux grands événements à la ville de Beaune. Plus les jours passent, plus Beaune dévoile les différentes composantes de son festival International du film policier. Une manière de faire monter la sauce, semaine après semaine, alors que la 7e édition se tiendra du 25 au 29 mars 2015. Avec ou sans teasing, Fabrice Jacquet est persuadé qu'une fois encore, ce festival sera un moment fort de l'année culturelle de Beaune. L'adjoint aux grands événements à la mairie de la ville travaille mis dans la main à l'organisation de cette nouvelle édition avec Le Public Système Cinéma. La société est spécialisée dans l'organisation de festival... et "heureusement que la municipalité n'est pas seule dans cette aventure chaque année" confirme l'adjoint. Il assure cependant que les retombées, qu'elles soient économiques ou en terme d'image, dépasse largement le cadre beaunois. "Après 7 ans d'existence, ce festival est devenu l'événement majeur de la ville pour le printemps. Il est presque aussi important que la vente des vins organisées aux Hospices. C'est un festival qui implique tout le monde, et qui fait vivre et anime la ville tout entière." Le cinéma et Beaune, ce n'est pas une histoire née il y a seulement 7 ans. Les rencontres cinématographiques s'y tenait avant ce festival. Claude Lelouch, partie prenante de ces rencontres, se rend un jour au festival du film qui se tient à 500 km de là, à Cognac (déjà organisé par Public Système, ndlr). Apprenant que le festival bat de l'aile, il rapatrie organisation et concept à Beaune. " Avec ce festival, Beaune s'écarte de son image de ville oenotouristique. Quand on pense à Beaune, on pense maintenant aussi au festival, et plus seulement aux vins. Et maintenant, ces répercussions sont internationales." nous confie Fabrice Jacquet Un succès qui nécessite bien quelques entorses aux règlements, comme en cette année 2015, où les élections départementales (29 mars) risquaient de troubler l'annonce du palmarès. " La principale nouveauté de cette année, c'est que le palmarès sera dévoilé le samedi soir et non le dimanche, jour électoral. Ça donne aussi l'occasion aux festivaliers l'occasion, le dimanche, d'aller voir les films primés la veille." conclue l'adjoint beaunois. Avec la Corée du Sud en thématique, Danièle Thompson en présidente, et un hommage rendu à Claude Brasseur, les premières esquisses de cette 7e édition du festival international du film policier de Beaune n'annoncent à nouveau que du bon. Avec l'espoir , comme les années précédentes, que le soleil  tienne lui aussi le haut de l'affiche. Olid Yoann (Photos : Clément Bonvalot)  

4 mars 2015 à 12h52 par 45

K6 FM