Le CHU « pleinement mobilisé » pour relever les défis qui accompagnent la période post-confinement

La direction du CHU de Dijon a précisé ce mercredi les dispositions mises en place pour assurer aux mieux ses services ces prochaines semaines pour la suite du déconfinement.

27 mai 2020 à 14h47 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Depuis le 11 mai, et le déconfinement progressif de la population, une nouvelle étape a été franchie dans la gestion de la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, le virus reste néanmoins présent, ce qui appelle toujours à la plus grande des vigilances. 

Pour le CHU Dijon Bourgogne, c’est une période hautement stratégique qui s’est engagée. L’enjeu est en effet de trouver le juste équilibre entre réactivation progressive des activités hors Covid-19 et réversibilité rapide des capacités, en cas de rebond.

Aujourd’hui encore, l’adaptabilité des organisations et l’engagement de tous les personnels demeurent donc des atouts déterminants pour garantir à chaque patient un suivi et une prise en charge adaptés, dans les meilleures conditions de sécurité.

Le déconfinement, une étape majeure dans la lutte contre le Coronavirus Covid-19

« Au plus fort de la crise sanitaire, 387 lits étaient mobilisés pour les patients atteints de Covid-19, dont 101 lits de réanimation, soit plus de 30% des capacités en hospitalisation complète de notre établissement », indique Nadiège Baille, Directrice Générale du CHU Dijon Bourgogne.

Durant toute cette période épidémique, les services du CHU ont par ailleurs été réorganisés pour garantir, dans des conditions de sécurité optimales, la continuité des soins d’urgence et de recours pour les patients hors Covid-19. « Dès l’apparition de l’épidémie, des circuits dédiés à la prise en charge des AVC ou des infarctus du myocarde, entre autres, ont été identifiés. Très vite, les organisations ont également été repensées pour protéger les patients atteints de cancers suivis au sein de notre établissement », précise Nadiège Baille.

Les ajustements organisationnels apportés ont été décisifs afin d’assurer une prise en charge adaptée aux patients dans les différents services, dans des conditions optimales de sécurité. Voire même pour absorber l’augmentation d’activité enregistrée sur la période, comme ce fut le cas en Cancérologie ou au sein de la Maternité.

Si le déconfinement progressif de la population marque une nouvelle étape dans le lutte contre le Covid-19, pour le CHU Dijon Bourgogne, cette période stratégique est synonyme de nouveaux défis à relever. Cela implique notamment de trouver le juste équilibre, en termes d’organisations, entre l’engagement à poursuivre la prise en charge des patients atteints de Covid-19 et la volonté de réactiver progressivement certaines activités.

La priorité du CHU Dijon Bourgogne reste la même : ne faire perdre aucune chance aux patients, quelle que soit leur pathologie, et les accueillir dans les meilleures conditions de sécurité.

 

L’adaptabilité des organisations et des personnels, plus que jamais un enjeu essentiel

Déployer des organisations adaptées pour répondre simultanément à des besoins variés, tel est le défi auquel le CHU Dijon Bourgogne fait face quotidiennement, avec une mobilisation sans faille :

Les activités urgentes et semi- urgentes, qui nécessitent une prise en charge immédiate ou rapide, sont toujours assurées, comme ce fut le cas au plus fort de la crise épidémique.

Les activités de recours (activités hautement spécialisées non pratiquées dans les autres établissements de santé de la région), qui nécessitent une prise en charge au CHU, sont, elles aussi, maintenues.

Les prises en charge de patients atteints de Covid-19 se poursuivent, de façon sécurisée, au moyen de circuits dédiés.

Enfin, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans les jours et les semaines à venir, le volume d’activités programmées continuera progressivement de croître.

« L’impact Covid-19 va durablement peser sur le capacitaire total de notre CHU. Près de 70 lits resteront ainsi mobilisés, représentant 6% de nos capacités en hospitalisation complète », précise Nadiège Baille. « Sur la période du 4 au 25 mai, 214 lits ont toutefois été réaffectés aux activités non Covid-19. Il convient à ce titre de saluer l’engagement de nos personnels, qui font preuve d’une adaptation et d’une mobilisation tout à fait remarquables pour assurer toutes les missions de service public qui sont les nôtres. »

 

Sécuriser la venue des patients au CHU, un engagement quotidien

Pendant toute la période épidémique, des organisations adaptées ont été mises en œuvre pour garantir la continuité des soins essentiels, dans des conditions de sécurité optimales. Depuis le 11 mai, le CHU Dijon Bourgogne s’appuie sur ces organisations éprouvées pour aborder avec pragmatisme cette période déterminante.

Pour protéger les patients qui se déplacent au CHU, des mesures concrètes ont ainsi été adoptées : réorganisation des locaux pour limiter la promiscuité entre patients, élargissement des plages horaires de prise en charge pour fluidifier leur parcours, optimisation du temps d’hospitalisation, déploiement d’une signalétique qui indique visuellement les sens de circulation et les mesures de distanciation, renforcement des mesures d’hygiène, strict respect des gestes barrières par tous les personnels de l’établissement…

Pour la bonne information des patients, des supports de communication dédiés leur sont adressés, avant leur venue, afin de les guider au mieux. Et les secrétariats médicaux se tiennent à leur disposition, par téléphone ou par e-mail, pour répondre à leurs questions.

Pour en savoir plus, les usagers sont invités à se rendre sur le site internet du CHU Dijon Bourgogne et à consulter l’onglet dédié « Ma venue à l’hôpital ».