Le département lance un plan d'urgence pour les agriculteurs

Lundi 31 août, à l'occasion d'une session extraordinaire, le Conseil Départemental de la Côte-d'Or s'est penché sur la crise agricole et a annoncé plusieurs la mise en place de plusieurs aides en faveur de la production locale et d'une meilleure gestion météorologique.

31 août 2015 à 11h22 par 45

K6 FM

 Ce lundi 31 août avait lieu une session extraordinaire du Conseil Départemental de la Côte-d'Or. La question de la crise agricole était de nouveau sur la table des discussions. En place de la crise structurelle qui a touché l'ensemble de la France ces derniers mois, la situation côte-d'orienne s'est compliqué à cause de la sécheresse des dernières semaines.

Le président François Sauvadet avait donc convié plusieurs experts à venir exposer leur rapport de la situation, dont le président de la Chambre d'Agriculture.  

Plusieurs aides d'urgences ont été votées à la suite de ces présentations. Elles permettront la prise en charge partielle du coût de transport des fourrages bruts grossiers (foin, enrubannage, paille...) ou des aliments de substitution (pulpe de betterave, de pomme de terre...) : elle sera de 10 cents d'euros/tonne/km. Le budget global de cette opération est d'environ 750 000 euros.

Un autre effort plus structurel a été promis par le Conseil : celui d'intensifier la promotion des circuits locaux, déjà présents dans les collèges et les établissements médico-sociaux, auprès du personnel de cuisine dans la restauration collective. Enfin, le Département a adopté un v�?u réclamant la reconnaissance du caractère de calamité agricole pour les dommages causés par la sécheresse.

Yoann Olid