Le député PS Laurent Grandguillaume censuré à l'Assemblée par sa propre majorité

Le député PS de la Côte-d'Or Laurent Grandguillaume a été retiré in-extremis mardi de la liste des orateurs pouvant posé une question au Gouvernement lors de la séance de l'Assemblée Nationale. Une question autour des réductions budgetaires des CCI , que le député lui-même a décidé de publier en intégralité.

11 décembre 2014 à 2h40 par 45

K6 FM

 Le d�put� socialiste de la C�te d'Or Laurent Grandguillaume a �t� censur� par sa propre majorit�. L'information du Figaro a �t� confirm�e par le d�put� lui-m�me, qui s'est exprim� ce mercredi sur son blog : "C'est mon groupe qui a proc�d� � cette d�sincription, sans doute parce que ma question interpellait le gouvernement sur un sujet sur lequel il n'y avait pas encore de d�cision tranch�e.

Cette question n'avait pourtant rien de r�volutionnaire. Elle ne portait pas sur des engagements non respect�s, comme le vote des �trangers aux �lections municipales, mais tout simplement sur la situation des chambres de commerce et d'industrie (CCI) et sur l'�tat du dialogue avec le gouvernement."

Le texte du socialiste pr�voyait en effet de demander au Premier ministre l'�tat d'avanc�e du projet de r�duction des ressources des Chambres de Commerces et d'Industrie, et interpellait sur les cons�quences possibles de ce plan sur le soutien � la formation des jeunes notamment.

Laurent Grandguillaume a publi� sa question en int�gralit� sur son blog. Il conclue en regrettant cet agissement de sa majorit� et rappelle :  "Une d�mocratie moderne impose une action efficace de contr�le du parlement sur le gouvernement. Il y a une marge importante de progression en la mati�re. Il ne s'agit pas d'un gouvernement en particulier mais bien du fonctionnement de nos institutions qui ont besoin d'une profonde r�novation."