Le Dijon Hockey Club a une première "finale" à jouer

Battus 3-0 à Strasbourg lors de la 1re journée de la phase de maintien mardi, les Ducs du Dijon Hockey Club ont l'occasion ce vendredi soir à Trimolet d'enfoncer la lanterne rouge Chamonix-Morzine à la dernière place et de presque s'assurer le maintien. Le capitaine Benoît Quessandier y voit une "finale avant l'heure".

3 mars 2017 à 3h40 par 45

K6 FM

Battus 3-0 � Strasbourg lors de la 1re journ�e de la phase de maintien mardi, les Ducs du Dijon Hockey Club ont l'occasion ce vendredi soir � Trimolet d'enfoncer la lanterne rouge Chamonix-Morzine � la derni�re place et de presque s'assurer le maintien. Le capitaine Beno�t Quessandier y voit une "finale avant l'heure".

Laisser le faux pas de Starsbourg derri�re eux, et s'assurer le maintien. Toute cette semaine, les Ducs du DHC n'ont eu que ces objectifs en t�te. Si Dijon avait d�marr� la phase de maintien avec des points d'avance et un moral retrouv� gr�ce � plusieurs victoires, la nette d�faite sur le gla�on strasbourgeois a rebattu les cartes : les Dijonnais devront batailler pour se maintenir en premi�re division. 

Heureusement, l'occasion de se racheter et de faire un grand pas vers le maintien se pr�sente ce vendredi soir � domicile, avec la r�ception pour la 2e journ�e de Chamonix-Morzine, bon dernier des Play-Down � Trimolet.

Les Pionniers se d�placent � Dijon avec la bagatelle de 7 points de retard sur ... Dijon, d�sormais 3e du groupe de maintien. Une situation critique pour le club alpin, puisque seul le quatri�me descendra � l'�chelon inf�rieur au terme des 6 journ�es de Play Down.

Face � un club oblig� de gagner pour survivre, � l'occasion est trop belle, il faut oublier ce qu'on a fait � Strasbourg et se battre. C'est d�j� comme une finale pour nous, sinon on les laissera revenir et on va douter. C'est le tournant des Play-Down� confie le capitaine Beno�t Quessandier.

Jouer � domicile sera forc�ment un avantage, sachant que le DHC n'a jamais perdu cette saison � Trimolet contre les Pionniers (victoire 3-1 en octobre puis 6-2 d�but f�vrier).

Yoann Olid