Le dispositif canicule de la ville de Dijon

Le département de la Côte d’Or est toujours placé ce jeudi en vigilance Orange en raison de la canicule. Voici le plan mis en place par la ville de Dijon et les conseils que donne la municipalité.

26 juillet 2018 à 9h30 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo@K6FM

Le plan national canicule (PNC), élaboré à la suite de l'épisode caniculaire exceptionnel de 2003, a pour objectifs d'anticiper l'arrivée d'une canicule et d'en limiter les effets sanitaires grâce aux actions mises en œuvre aux niveaux national et local. Les mesures de prévention et de gestion portent une attention particulière aux populations à risque.

Le PNC comporte 4 niveaux coordonnés avec les niveaux de vigilance météorologique. Ceux-ci sont matérialisés sur la carte de France métropolitaine actualisée au moins deux fois par jour (à 6h et 16h). Les quatre niveaux (vert, jaune, orange, rouge) traduisent l'intensité du risque de canicule auquel la population sera exposée pour les prochaines 72 heures. Cette vigilance est déclinée pour chaque département en fonction des IBM (Indicateurs Bio Météorologiques) définis pour chacun d'eux. En Côte-d'Or, Température mini (nuit) de 19 °et Température maxi (jour) de 34°.

Le niveau 3

Il correspond au passage en orange sur la carte de vigilance météorologique, lors du dépassement simultané des températures nuit / températures jour pour une période de 72h. C'est le Préfet du département, sur conseil de l'ARS (Agence Régionale de Santé), qui décide de déclencher le niveau 3.

Les missions de la cellule canicule de la ville de Dijon

  • Multiplier les messages de prévention auprès des administrés.
  • S'assurer quotidiennement du bien-être des personnes inscrites sur le registre nominatif communal de la ville de Dijon.

La veille du déclenchement, les agents de la cellule canicule activent les moyens techniques et logistiques qui permettront d'assurer cette mission (impression du registre et des fiches d'appel téléphoniques, mobilisation des volontaires, réquisition de véhicules municipaux...). En semaine et sur leurs heures de travail, la totalité des agents du CCAS est mobilisée. Les veilles de week-end et de jours fériés, les volontaires recrutés parmi les effectifs des services des trois collectivités sont mobilisés.

Le jour J

Le cadre d'astreinte assisté d'un personnel administratif coordonne l'action des agents du CCAS (en semaine) ou des volontaires (le week-end).

Toutes les personnes inscrites sur le registre sont appelées chaque jour afin de s'assurer de leur bien-être. Si nécessaire, des visites à domicile sont organisées afin d'évaluer plus précisément la situation de la personne et l'orienter vers les services compétents. Les conseils de prévention sont rappelés. La cellule canicule recense également des lieux rafraîchis ou climatisés qui peuvent accueillir gratuitement du public. À la demande du Préfet, le registre nominatif communal peut lui être transmis. Les actions se poursuivent jusqu'à la levée du dispositif par le Préfet.

Communiqué de la ville de Dijon