Le maire de Chevigny jugé à Dijon pour agression sexuelle

Le maire de Chevigny-Saint-Saveur Michel Rotger était jugé ce mercredi 11 mai au tribunal correctionnel de Dijon pour de présumés faits d'harcèlement et d'agression sexuelle sur une employée communale. L'élu crie au complot politique, et risque jusqu'à 2 ans de prison avec sursis.

12 mai 2016 à 0h32 par 45

K6 FM

Le maire de Chevigny-Saint-Saveur Michel Rotger �tait jug� ce mercredi 11 mai au tribunal correctionnel de Dijon pour de pr�sum�s faits d'harc�lement et d'agression sexuelle sur une employ�e communale. L'�lu crie au complot politique, et risque jusqu'� 2 ans de prison avec sursis.

L'affaire jug�e ce mercredi � Dijon remonte � 2013, alors que Michel Rotger, maire de Chevigny, harc�le et agresse sexuellement une employ�e charg�e de l'entretien dans une �cole de la ville � l'occasion de plusieurs rendez-vous. C'est en tout cas la version donn�e par la � victime � ce 11 mai devant la juge du tribunal correctionnel. Cette derni�re assure que le maire aurait abus� de sa position pour faire des avances et porter la main sur son corps lorsqu'elle vient de son bureau lui parler d'un probl�me de s�che-linge.

L'affaire �clate en 2014, � quelques jours du premier tour des �lections municipales. L'�lu Chevignois, soutenu lors du proc�s par sa famille, nie tout comportement d�plac� et assure qu'il s'agit d'un �complot politique�. La juge pr�cise cependant que les actes du maire font l'objet de plusieurs t�moignages, visuels ou sonores.

2 ans de prison avec sursis sont requis, et le jugement est mis en d�lib�r� au 9 juin prochain.

Yoann Olid