Le plan d’aide du gouvernement pour l’hôpital vu par le député de Côte d’Or, Didier Paris

Le Premier Ministre et la Ministre de la santé ont annoncé ce mercredi des mesures pour répondre à l’urgence de la situation des hôpitaux et pour accélérer la transformation du système de santé. Un plan d’aide critiqué par l’opposition mais soutenu par certaines personnalités politiques de Côte d’Or comme le député Didier Paris. Ci-dessous son communiqué.

21 novembre 2019 à 4h30 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Ce plan d’urgence se décline selon 3 axes :


Renforcer l’attractivité des métiers et fidéliser les soignants, notamment par des mesures financières d’accompagnement de début de carrière, de soutien des métiers en tension, de revalorisation du métier d’aide-soignant ;


Lever les blocages de l’hôpital public, notamment en allégeant les procédures administratives, en simplifiant la gestion du quotidien et en intégrant mieux le personnel soignant aux décisions ;


Réinvestir dans l’hôpital en lui donnant des moyens supplémentaires et de la visibilité dans le temps en augmentant le budget de l’hôpital public de 1,5 milliard d’euros sur 3 ans et en opérant un programme massif de reprise de la dette de 10 milliards d’euros sur 3 ans.


Des moyens considérables sont ainsi consacrés à l’hôpital public pour redresser une situation héritée de 10 années de mise en tension et de régulation budgétaire.


Le Gouvernement, qui a entendu la colère de la communauté soignante, entend restaurer l’équilibre financier des établissements et donner à chacun les moyens de travailler dans des conditions satisfaisantes. Ce signe inédit de confiance envers l’hôpital public témoigne de l’attachement de chacun à notre système de santé et du respect de la Nation au personnel hospitalier pour son dévouement et pour la qualité des soins prodigués.


Communiqué du député Didier Paris