Actualités locales

Le SNES-FSU Dijon rappelle le « droit de manifester » des lycéens

13 décembre 2018 à 17h20 Par la rédaction
Les manifestations lycéennes de la semaine dernière avaient notamment entraîné le blocage du lycée Hippolyte Fontaine
Crédit photo : K6FM

Alors que les manifestations lycéennes se sont un peu calmées ces derniers jours à Dijon et que la rectrice de l’académie attend des propositions de la part des lycéens, le syndicat SNES-FSU de Dijon rappelle ce jeudi dans un communiqué le « droit de manifester » pour les lycéens.

Le SNES-FSU rappelle son attachement à la liberté de manifester. Il dénonce les entraves qui sont faites envers certains lycéens qui cherchent à faire entendre leurs revendications et sont empêchés de sortir de leurs établissements lors des journées d’action. La volonté de protéger matériellement les lycées ne peut s’entendre lorsqu’elle remet en cause la sécurité des lycéens et des personnels : aucune issue de secours ne doit être condamnée comme cela a été parfois constaté dans certains établissements. Le SNES-FSU réaffirme les revendications suivantes :

  • Retrait de la réforme du lycée avec le maintien du bac comme diplôme national et premier grade universitaire
  • Retrait de la réforme de la voie pro et aucune suppression de section.
  • Retrait de la loi ORE et du dispositif Parcoursup.
  • Retrait du Service National Universel.
  • Annulation de la hausse des frais d’inscription universitaire pour les étudiants étrangers hors UE.

Dans ce contexte, le SNES-FSU a déposé un préavis de grève courant jusqu’aux congés de fin d’année afin de permettre le développement de toutes les actions dans les établissements (rassemblements, heures d'information syndicale, assemblées générales, grèves…) et de permettre aux collègues d’accompagner les élèves qui manifestent afin de les soutenir et les protéger des violences. La seule réponse à faire aux lycéens est de les écouter et de répondre à leurs revendications.

Communiqué du syndicat SNES-FSU de Dijon