Législatives en Côte-d'Or : le dissident DVD Hubert Brigand risque de tout perdre

Accusé d'avoir fait perdre la droite et le centre sur la 4e circonscription avec sa candidature dissidente, le maire de Châtillon-sur-Seine Hubert Brigand risque l'exclusion de son parti des Républicains. Le président UDI du Conseil Départemental François Sauvadet lui a en tout cas retiré toutes ses délégations sur la Côte-d'Or.

20 juin 2017 à 2h13 par 45

K6 FM

Accus� d'avoir fait perdre la droite et le centre sur la 4e circonscription avec sa candidature dissidente, le maire de Ch�tillon-sur-Seine Hubert Brigand risque l'exclusion de son parti des R�publicains. Le pr�sident UDI du Conseil D�partemental Fran�ois Sauvadet lui a en tout cas retir� toutes ses d�l�gations sur la C�te-d'Or.

C'est ce qui s'appelle prendre un retour de b�ton : candidat dissident sur la 4e circonscription de C�te-d'Or pour les �lections l�gislatives, le maire DVD de Ch�tillon-sur-Seine pourrait avoir perdu bien plus que la derni�re �lection. Car le d�put� sortant, l'UDI Fran�ois Sauvadet, l'accuse ouvertement d'avoir fait perdre son camp.

Il faut dire qu'Hubert Brigand n'avait pas officiellement �t� investi par l'alliance UDI/LR sur cette circonscription, au contraire du successeur annonc� de Fran�ois Sauvadet, Charles Barri�re. En faisant la course contre lui, Hubert Brigand a peut-�tre divis� les voix de la droite. Pire, il n'a pas clairement appel� � voter pour Charles Barri�re apr�s son �limination lors du premier tour. C'est finalement la marcheuse Yolaine de Courson qui chipe le territoire.

Dans un communiqu�, Fran�ois Sauvadet, qui avait tenu cette circonscription depuis 1993, n'a pas �t� tendre :  " Je regrette la d�faite de Charles Barri�re. Il a fait une campagne de terrain solide mais il a �t� victime des divisions et d'attaques incessantes. Hubert Brigand, battu au premier tour, n'a pas h�sit�, de mani�re irresponsable, � le mettre en cause jusqu'� la derni�re minute de la campagne. Il a clairement fait campagne pour la candidate de la R�publique en marche � l'issue du premier tour. Je regrette que ces �lus qui se r�clament de la droite et du centre aient sacrifi� l'int�r�t g�n�ral sur l'autel de leurs ambitions personnelles.[...] J'ai pris ce jour un arr�t� lui retirant toutes ses d�l�gations. A partir de ce jour, il ne peut ainsi plus se r�clamer de l'ex�cutif du Conseil d�partemental de la C�te-d'Or qu'il n'a cess� de d�nigrer." a expliqu� le pr�sident en r�ponse � Hubert Brigand qui expliquait plus t�t que c'est Fran�ois Sauvadet, en choisissant Barri�re plut�t que lui pour l'investiture sur la 4e circonscription, qui avait fait perdre cette circonscription � la droite et au centre.

Selon France Bleu, Hubert Brigand serait �galement sur le point d'�tre exclu de son parti des R�publicains.

Y.O.