Les principales infos du conseil de Dijon Métropole

Le dernier conseil de Dijon Métropole avait lieu ce jeudi soir. Voilà les principales informations à en retenir.

8 février 2019 à 14h39 par la rédaction

K6 FM
Crédit: K6FM

Dijon métropole participe au projet de création de la chaire « Smart City et gouvernance de la donnée » de l'Université de Bourgogne et est partenaire de la chaire ETI Entrepreneuriat, Territoire, Innovation de l'IAE Paris-Sorbonne Business School.

Dijon métropole souhaite renforcer le dynamisme et l'attractivité du territoire en s’appuyant sur les secteurs de l'enseignement supérieur, de l'innovation et des grands projets urbains tout en capitalisant sur son projet ON Dijon de métropole intelligente.

La création d'une chaire d'entreprise « Smart City et gouvernance de la donnée » par l'Université de Bourgogne participe pleinement à cet objectif.

Ce projet comprend un axe « recherche » ainsi qu'un axe « formation ». Durant un semestre dédié à l'enseignement (300 à 350 heures) et un semestre consacré à un stage et /ou à la rédaction d'un travail personnel encadré, cette formation prépare à un diplôme de type master 2 (ouvert aux candidats en formation continue, aux jeunes diplômés en formation initiale et aux alternants).

Le financement de cet axe « formation » (62 248 € / an) sera assuré à terme par le droit d'inscription des étudiants. En attendant et afin de lancer ce Master 2 dès la rentrée de septembre 2019, Dijon métropole a décidé d'apporter un soutien financier à hauteur de 10 000 euros par an sur 3 ans (2019-2020-2021).

Le groupement d'entreprises ON Dijon participe également : 40 000 euros par an sur 3 ans (2019-2020-2021).

Toujours dans le cadre de son projet ON Dijon, unique sur le plan international et levier d'attractivité et de développement du territoire à travers l'open data, Dijon métropole devient également partenaire de la chaire ETI Entrepreneuriat, Territoire, Innovation de l'IAE Paris-Sorbonne Business School. Lancée en mai 2018, en partenariat avec Paris 1 Panthéon Sorbonne et Think Tank « Live in a living City », cette 6ème chaire de recherche de l'IAE Paris a pour objet de faire prendre conscience des dynamiques et transformations des territoires, de l’apport de l’innovation, de l’importance du rôle des entreprises pour affronter les défis économiques et environnementaux dans un monde global.

Développement économique et attractivité : Dijon métropole apporte son aide aux sociétés UMS et DIB

Orientation phare de son projet métropolitain, Dijon métropole réaffirme le développement économique et l'attractivité comme l'une de ses priorités. Pour aider les acteurs du territoire, favoriser la création ou l'accroissement d'activités économiques, elle apporte une aide à l'immobilier d'entreprise dont l'objectif est d'accompagner la construction, l'acquisition, l'extension de bâtiments sur l'aire de Dijon métropole.

Par délibération du 27 septembre dernier, Dijon métropole a décidé de la mise en place de cette aide aux côtés de la Région Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre d'une convention qui en fixe les conditions d'attribution. La Métropole intervient sous la forme d'une subvention à hauteur de 5 % des dépenses d'acquisition, de construction hors terrain ou d'extension et plafonnée à 50 000 euros.

Dijon métropole s'engage dans le défi européen « Horizon 2020 »

Référence écologique en France et candidate au titre de capitale verte européenne 2021, Dijon métropole qui déploie depuis 2011 une stratégie exemplaire de lutte contre les changements climatiques répond à l'appel à projet européen « Horizon 2020 villes et communautés intelligentes ».

S'adressant à des villes et des métropoles engagées dans la transition énergétique par la mise en place de politiques ambitieuses, cet appel finance des solutions innovantes en faveur de l'efficacité énergétique et de l'optimisation des ressources à travers des systèmes hautement intégrés.

Pour mémoire, entre 2010 et 2014, la ville de Dijon et l’agglomération dijonnaise ont diminué leurs consommations énergétiques de 13 % et leurs émissions de gaz à effet de serre de  16 %. L’objectif fixé sera atteint à l’horizon 2020 : réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre, tout en augmentant de 20 % l’efficacité énergétique et en atteignant 20 % d’énergie renouvelable.

Communiqué de Dijon Métropole