Les Républicains : Suguenot ou Delatte à la tête de la fédération de Côte-d'Or ?

Ce dimanche 31 janvier, les membres du parti des Républicains résidents en Côte-d'Or sont invités à renouveller leur bureau dans chaque circonscription et leur président départemental. Les deux candidats Alain Suguenot et Rémi Delatte appellent à l'union dans une année importante mais ont une vision diffèrente de la gestion de la fédération. Entretien.

30 janvier 2016 à 16h17 par 45

K6 FM

Ce dimanche 31 janvier, les membres du parti des R�publicains r�sidents en C�te-d'Or sont invit�s � renouveller leur bureau dans chaque circonscription et leur pr�sident d�partemental. Les deux candidats Alain Suguenot et R�mi Delatte appellent � l'union dans une ann�e importante mais ont une vision diff�rente de la gestion de la f�d�ration.

L'un est � la t�te des R�publicains de C�te-d'Or depuis 7 ans : Alain Suguenot, d�put� maire de Beaune, souhaite faire de son nouveau mandat une ann�e de transition �Beaucoup de jeunes arrivent. Il faut que notre f�d�ration soit forte et unie, et puissent pr�parer l'avenir. Le poste de pr�sident est presque honorifique. L'important, c'est de garder notre for�e et de pouvoir passer, plus tard, le flambeau. C'est la raison de mon association avec Fran�ois-Xavier Dugourd, vice-pr�sident du d�partement.

L'autre a pr�sent� une candidature surprise : le d�put� maire de Saint Apollinaire R�mi Delatte parle lui de renouveau au sein de la f�d�ration face � une organisation devenue trop restreinte. � On doit retrouver la grandeur de la droite et du centre. Aujourd'hui, la gestion de notre f�d�ration est trop d�sunie, trop personnelle. Il faut r�activer le r�seau de militant partout en C�te-d'Or et cr�er du d�bat. Cette �l�ction reste saine et d�mocratique. Je veux juste pr�parer l'avenir... collectivement, et pas dans un bureau � deux ou trois.�

Les deux hommes l'assurent cependant : peu importe le gagnant, leurs mains seront tendues vers l'autre candidat une fois l'�lection pass�e, avec l'objectif de ne pas revivre le revers des derni�res �l�ctions, et de r�ussir les primaires du parti en 2016. En ligne de mire ? La pr�sidentielle de 2017.

Yoann Olid