Les restaurateurs Dijonnais n'auront pas le droit de faire travailler leurs salariés ce 1er mai

Le gérant du « Pop art » et du « temps des Ducs » à Dijon vient de l’apprendre à ses dépens.

30 avril 2019 à 8h28 par Fabrice Aubry

K6 FM
Les restaurateurs de la place de la Lib�ration �taient l'an dernier les premiers � �tre contr�l�s pa
Crédit: K6FM

Tous les restaurateurs de Dijon se rappellent le 1er mai 2018, les contrôleurs de l’URSSAF étaient venu les rappeler à l’ordre pour leur dire qu’il était interdit de faire travailler leurs salariés à cette date-là. Les restaurants de la place de la Libération étant en première ligne, le gérant du « Pop Art » a envoyé un courrier au ministère du travail pour faire une « demande d'indulgence et de dérogation » pour pouvoir travailler ce 1er Mai 2019. Une demande appuyée par le fait que les restaurateurs Dijonnais ont été, comme les commerces, impactés ces derniers mois par le mouvement des gilets jaunes. Le gérant du Pop Art nous a fait part de la réponse qu’il a reçu ces derniers jours du ministère du travail. Ce dernier se dit écœuré face à la réponse négative qu’il a reçu : « On veut juste travailler pour essayer de s'en sortir... et bien non ! Cette administration reste sourde et le restera » 

Voilà ci-dessous une copie du courrier reçu par le Pop Art :