Les solutions écologiques encouragées par l’ADEME de Bourgogne-Franche-Comté

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) de Bourgogne-Franche-Comté encourage et accompagne les entreprises de la région qui lancent des initiatives écologiques. Ci-dessous les précisions.

12 février 2021 à 15h25 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Shutterstock / ADEME

Il y a notamment la démarche « Tremplin » qui s’adresse aux TPE/PME sans distinction d’activité. Elle est active jusqu’au 30 juin 2021 et vise à encourager les entreprises à s’engager dans la transition écologique en opérant des projets simples, rapides et peu onéreux.

L’originalité de ce dispositif est d’inclure aussi bien les actions visant à décarboner le fonctionnement des organisations que les actions visant à valoriser leur engagement et leurs produits. Il permet de financer l’acquisition ou les travaux mais également l’éventuelle étude préalable. Dans le premier cas, il peut s’agir par exemple d’acheter des vélos électriques pour les déplacements urbains, créer un puits de lumière pour économiser la lumière artificielle ou installer un composteur pour recycler sur place les déchets issus de la vie de l’entreprise. Dans le deuxième cas, le financement va abonder par exemple la certification d’une gamme de produits biologiques. « L’idée de ce dispositif est de financer massivement et simplement des projets à bénéfice immédiat. » Cécile Colson, coordinatrice à l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté, en charge des acteurs économiques. Le catalogue des projets éligibles associe à chacun d’entre eux une somme forfaitaire, dont le montant représente au moins 50 % de la dépense moyenne constatée.

Pour profiter de ce coup de pouce, il suffit de se connecter à la plateforme AGIR de l’ADEME (https://agirpourlatransition.ademe.fr/) de créer un compte, de choisir dans le catalogue des projets éligibles celui ou ceux que l’on entend voir financés et de télécharger RIB et devis correspondants. Pour les projets de moins de 50 000 euros, l’acceptation se fait très rapidement, le temps des vérifications d’usage, et 30 % de la somme est aussitôt versée. Le solde est versé sous attestation de la réalisation effective du projet. 

DEUXIÈME ZOOM : ENCOURAGER LES CHANGEMENTS ET L’INCORPORATION DE MATIÈRES PLASTIQUES RECYCLÉES DANS LA FILIÈRE PLASTURGIE

L’objectif de cette démarche est d’accompagner la transformation des 500 entreprises du secteur de la plasturgie en Bourgogne-Franche-Comté. L’enjeu est une évolution structurelle de toute la filière, pour d’une part réduire progressivement les quantités de matières plastiques nécessaires à la production et d’autre part encourager la circularité de la consommation de matière. La filière doit s’engager, évoluer pour être prête à relever les défis (comme l’interdiction du plastique dans les produits à usage unique par exemple) et ce plan de relance propose des mesures incitatives, combinant conseil technique, accompagnement au changement et aide au financement. Le premier niveau de l’action de l’ADEME est de créer les conditions du changement auprès des acteurs, même s’ils sont majoritairement tributaires de donneurs d’ordres extrarégionaux.

L’incitation directe au changement repose sur un accompagnement renforcé au niveau de l’écoconception. L’idée est que dès le lancement des produits que l’on a entre les mains, tous les impacts sont maîtrisés. Le principe est de se poser toutes les questions, de la consommation des ressources à la facilité de recyclage, sans oublier de veiller à ne pas déplacer la pollution. Il ne sert à rien de passer du plastique à un autre matériau si l’analyse du cycle de vie se révèle encore davantage impactante pour l’environnement. Dans le cadre du plan de relance, l’originalité de la démarche de l’ADEME en faveur de la réduction de la présence des plastiques dans l’environnement est d’agir à tous les niveaux de la chaîne de valeur :

Réduction, réemploi ou développement des solutions de substitution pour les emballages plastiques Accompagnement de la structuration des filières de collecte et de tri

Soutien au développement de la filière de recyclage, de la préparation des matières à la régénération des ressources

Incitation à l’incorporation de matière plastique recyclée (dispositif Orplast).

En complément, une action transverse sera menée avec « l’animation des acteurs de l’ensemble de la chaîne de valeur pour mener à bien la transition ». « Nous anticipons un nombre record de dossiers car le dispositif conçu pour le plan de relance est beaucoup plus avantageux. C’est maintenant qu’il faut y aller ! » Cécile Colson, coordinatrice à l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté, en charge des acteurs économiques.