Ligue 2 : Le DFCO s'impose 3-0 contre l'ACA et assume son statut

Grace à une seconde période aboutie, le DFCO s'impose  3-0 ce vendredi soir contre l'ex-pensionnaire de Ligue 1, l'AC Ajaccio, et reste leader du championnat.

1er novembre 2014 à 7h06 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Grace à une seconde période aboutie, le DFCO s'impose 3-0 ce vendredi soir contre l'ex-pensionnaire de Ligue 1, l'AC Ajaccio, et reste leader du championnat.

Le début de la première période est totalement à l'avantage des dijonnais avec deux occasions en 10 minutes.

Le rythme retombe et plus grand chose n'est à signaler dans cette première mi-temps, où les pertes de balles et les imprécisions se succèdent pour es deux formations.

Il y aura bien cette frappe ajaccienne en toute fin de période, à laquelle une frappe dijonnaise répondra, mais les deux n'étant pas cadrées, le score reste nul et le public de Gaston Gérard, frigorifié.

�? la mi-temps, les deux équipes sont donc dos à dos avec de rares occasions de part et d'autres.

Les dijonnais entament bien mieux la deuxième mi-temps, mais ni les dribbles de Philipoteaux, ni les nombreux centres de Bamba ou Amalfitano ne donnent de réelles bonnes actions.

Mais Dijon est plus conquérant, et est récompensé à l'heure de jeu avec Lois Diony plus rapide que la défense ajaccienne sur un ballon en profondeur, qui gagne son duel face au gardien en piquant le ballon. (1-0)

Ajaccio tente de sortir de ces difficultés avec l'entrée en attaque d'Oliech.

C'est au contraire Dijon qui en profite. Sur un centre dijonnais, Tavares est complètement seul à l'entrée de la surface, il prend le temps de contrôler et de frapper pour le second but de la soirée.

Le break est fait. (67e, 2-0)

La défense ajaccienne n'y est plus et sur une nouvelle incursion dans sa surface, elle concède un penalty pour un tacle par derrière de Begeorgi. Phillipoteaux s'en charge et Dijon s'envole. (74e, 3-0)

Sur l'action qui suit. Rémy commet une faute sur un ajaccien dans le rond central et écope d'un jaune. Devant la gravité de la blessure du corse, l'arbitre se ravise et sort finalement le rouge. Dijon va jouer à 10 pendant 12 minutes.

"Trop tard" pour les corses. La Ola et la furie s'empare de Gaston-Gérard. Dijon est plus que jamais leader de Ligue 2 et s'impose comme tel, 3-0 sur sa pelouse.