Longvic fait sa 9e bulle cette semaine

La 9e édition des rencontres de la bande dessinnée aura lieu du vendredi 10 au dimanche 12 avril à Longvic. L'Histoire sera la thématique forte de cette édition, forçément marquée par les événements de Charlie Hebdo. Entretien avec Eddy Gaillot, du service culturel de Longvic, et Éric Rückstühl, dessinateur dijonnais.

8 avril 2015 à 16h58 par 45

K6 FM

La 9e édition des rencontres de la bande dessinnée aura lieu du vendredi 10 au dimanche 12 avril à Longvic. L'Histoire sera la thématique forte de cette édition, forçément marquée par les événements de Charlie Hebdo. Entretien avec Eddy Gaillot, du service culturel de Longvic, et �?ric Rückstühl, dessinateur dijonnais.


"C'est un rendez-vous devenu incontournable, ça nous permet de rencontrer notre public. Habituellement, le dessinateur est caché derrière ses personnages. Ces rencontres, c'est comme monter sur scène pour un chanteur"...

�?ric Rückstühl, le parrain de la 9e édition, ne tarie pas d'éloge sur l'importance des rencontres de la BD de Longvic, organisé tous les 2 ans à la Salle Jean Bouhey.

Pour celles qui se tiendront du vendredi 10 au dimanche 12 avril cette année, le dessinateur dijonnais a choisi "Histoires, Mémoire et Espoirs" comme thématique principale.

" Ca ne veut pas dire que l'on va exclure la BD moderne de ces rencontres entre artistes et public" précise le reponsable de l'action culturelle de la ville de Longvic Eddy Gaillot. "Au contraire, l'Histoire est omniprésente dans les BD, et ce devoir de mémoire se retrouve finalement dans les intentions de chaque illustrateur".

Ces rencontres de la BD sont d'ailleurs un évenement important pour la ville de Longvic. Elle en profite pour y organiser pendant ces 3 journées de nombreuses animations, des concerts, des expositions... Tout en gardant un lein avec ce monde de la BD. Un milieu touché par l'assassinat des dessinateurs de Charlie Hebdo en début d'année : " On est forcément touché" assure �?ric Rückstühl "mais notre plus bel hommage, c'est de continuer à dessiner et à faire ce genre de manifestation."  Car même si la BD "se renouvelle sans cesse", l'illustrateur dijonnais assure que beaucoup de dessinateurs survivent difficillement.

Pour mieux comprendre leur situation, les rencontrer et découvrir l'univers de la BD, RDV à la Salle Jean Bouhey jusqu'à dimanche, pour cette fête de la bulle.

Olid Yoann