Manifestation d'agriculteurs : A. Suguenot interpelle le Gouvernement

Dans un communiqué, le député maire de Beaune Alain Suguenot réagit aux nombreuses manifestations d'agriculteurs ses dernières semaines en France. Il assure que des mesures conjoncturelles sont possibles pour sauver les exploitants, mais qu'il faut aussi repenser la ruralité.

4 février 2016 à 3h41 par 45

K6 FM

Dans un communiqu�, le d�put� maire de Beaune Alain Suguenot r�agit aux nombreuses manifestations d'agriculteurs ses derni�res semaines en France. Il assure que des mesures conjoncturelles sont possibles pour sauver les exploitants, mais qu'il faut aussi repenser la ruralit�.

Alors que se multiplient les mouvements d'agriculteurs dans notre pays depuis plusieurs semaines, nous ne pouvons que nous d�soler que leurs revendications soient si mal entendues.
Le foss� se creuse ainsi chaque jour un peu plus entre les agriculteurs et le Gouvernement. Nos agriculteurs veulent vivre de leur m�tier et non pas de subventions qui agissent comme des perfusions. Sait-on, quand on prend la succession de ses parents ou que l'on s'installe, que l'on peut un jour crouler sous les dettes, �tre ext�nu� par des journ�es � rallonge, exasp�r� par les directives souvent ineptes de Bruxelles ? Soutenons nos agriculteurs par les moyens mis � notre disposition. Que sera le paysage fran�ais d�j� bien modifi� par les jach�res et les abandons de villages, quand il n'y aura plus d'agriculteurs ?
Notre agriculture a d'abord besoin de mesures conjoncturelles afin de soulager les tr�soreries, faciliter le stockage et r�duire les charges sociales des exploitants. Il convient �galement de prendre des mesures contraignantes sur les distributeurs pour favoriser une plus juste r�partition des marges et, ainsi, am�liorer les revenus des producteurs. Il faut rapidement prendre les mesures qui permettront aux producteurs laitiers, comme aux �leveurs, de n�gocier leurs prix en position de force avec le reste de la fili�re. Il faut stopper cette surench�re de normes suppl�mentaires qui entra�nent des surco�ts pour les exploitants et pr�ner, inversement, un all�gement des contr�les administratifs.
Mais il y a aussi des mesures structurelles concr�tes � prendre pour sauver les fili�res d'�levage.
Dans cette optique, il faut repenser la ruralit�. Et cela ne pourra se faire qu'en redynamisant les territoires ruraux, dont certains sont sinistr�s, alors que la politique actuelle pr�ne l'uniformit� des territoires. Il convient de donner aux territoires les moyens de relancer l'�conomie, la cr�ation d'emplois, la diversification des services. Pour cela, il faut consulter les acteurs locaux, les plus �-m�mes de d�finir les besoins.
Il y a donc de nombreuses et tr�s concr�tes mesures � prendre dont le Gouvernement n'a absolument pas pris la mesure.