Manifestation de cheminots prévue ce mardi matin à Dijon

Alors que la grève perlée à la SNCF se poursuit ce mardi, à l’appel de la CGT, des cheminots prévoient de manifester ce mardi matin entre la gare de Dijon et les bureaux du conseil régional.

24 avril 2018 à 4h15 par Fabrice Aubry

K6 FM

La réforme du ferroviaire envisagée par le Gouvernement pose de nombreuses questions, et nourrit des craintes quant au devenir du service public ferroviaire sur notre région Bourgogne-Franche-Comté. La majorité du Conseil régional s’interroge elle-même sur les conséquences des non financements de l’Etat. Elle vient d’émettre un vœu sur le maintien des dessertes TGV de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté actuellement concernées, le financement des travaux, la reprise de la dette, la non prise en compte du rapport Spinetta sur l’abandon du réseau capillaire pourtant nécessaire à la desserte des territoires ruraux et de montagne. Mais elle ne dit rien sur le statut de l’entreprise, le fret et si peu sur le statut de cheminot.

Et bien sûr, rien sur l’ouverture à la concurrence car le Conseil régional est moteur sur ce point.

La future convention TER BFC pourrait être signée en Mai. Elle sera très structurante pour les usagers, l’aménagement du territoire et pour les cheminots.

Des Menaces réelles :

  • 13 % de l’offre ferroviaire ouverte à la concurrence si la loi (que nous combattons toujours) le permet à l’horizon décembre 2019.
  • Généralisation des trains sans contrôleur,
  • Suppressions de guichets dans les gares de la région,
  • Maîtrise de la vente des billets par le Conseil Régional ou une plate-forme digitale sous-traitante,
  • Devenir du Technicentre pour la maintenance du matériel

POUR CES RAISONS, LES CHEMINOTS MANIFESTERONT DE LA GARE DE DIJON-VILLE, départ à 11 h 30, VERS LE CONSEIL REGIONAL. Puis prise de parole unitaire CGT, UNSA ferroviaire, SUD Rail et CFDT vers 12 h 00 au Conseil Régional BFC. Une délégation unitaire CGT, UNSA ferroviaire, SUD Rail et CFDT sera reçue en audience.

Communiqué de la CGT