« Marie-Guite Dufay et sa majorité régionale abandonnent en rase campagne l’aéroport de Dole-Jura ».

C'est en tout cas ce qu'affirment les élus du groupe Union des Républicains de la Droite et du Centre suite à la suppression des subventions de la région pour l’aéroport de Dole. Voici son communiqué de presse.

13 juillet 2020 à 7h12 par Rédaction

K6 FM
Crédit: www.dole.aeroport.fr

Sans la vigilance du groupe des Républicains de la Droite et du Centre du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, la suppression de subventions indispensables à la bonne marche de l’aéroport de Dole-Jura serait passée inaperçue ce vendredi en commission permanente du Conseil régional.

En effet, alors qu’il présentait une délibération sur la stratégie aéroportuaire de la Région, le premier vice-président, bras droit de Mme Dufay, a annoncé qu’étaient retirées, pour cause de Covid, deux importantes subventions allouées au département du Jura dans la cadre de conventions pourtant signées par la région.

Ainsi, 484 000 € venant en soutien à l’exploitation de l’aéroport et 245 000 € d’aide à des opérations d’investissement sur cette infrastructure ont purement et simplement été annulés par la majorité régionale.

Gilles Platret, au nom du groupe, a exprimé une opposition frontale à ces annulations de subventions.

Le premier vice-président a d’abord essayé de s’en sortir par un mensonge en prétextant que ces annulations étaient liées à l’évolution de la fréquentation de l’aéroport du fait de la Covid et qu’elles avaient été concertées avec le Département du Jura.

Revenant à la charge, notre groupe a estimé qu’il était impensable que, dans cette période marquée par une crise économique qui s’annonce majeure, on abandonne ainsi l’aéroport et qu’il fallait au contraire maintenir les subventions régionales pour lui permettre de surmonter l’épreuve et d’assurer sa pérennité.

Au fil des débats, le premier vice-président a fini par avouer que la présidente Dufay avait pris cette décision sans aucune concertation, mais qu’elle comptait en parler ensuite au Département du Jura.

Ce procédé est inacceptable.

C’est le lâchage en règle d’un outil de développement indispensable au Jura, à la Franche-Comté, à la région tout entière.

En cela, la majorité régionale est parjure car elle revient sur l’engagement qu’elle avait pris de soutenir l’aéroport. À quoi la majorité cède-t-elle en agissant ainsi ? À la pression de certains qui veulent depuis longtemps tuer l’aéroport de Dole-Jura ? Si c’était le cas, elle ne s’y prendrait pas autrement.

Les élus de notre groupe se sont donc opposés à la suppression de ces deux subventions, suppression hélas votée par la majorité régionale.

Quoi qu’il en soit, nous resterons mobilisés pour défendre l’aéroport de Dole-Jura, outil indispensable au développement de notre territoire.

 

 

Communiqué de presse des élus du groupe Union des Républicains de la Droite et du Centre