Match sous haute surveillance ce samedi pour le DFCO face à l’ESTAC.

Après les menaces proférées par le commando autoproclamé d'extrême droite qui a revendiqué les attaques au marteau de Chalon-sur-Saône et de Dijon, les mesures de sécurité seront renforcées.

18 novembre 2017 à 7h00 par Franck PELLOUX

K6 FM

La préfecture de Côte-d'Or a prévenu que des « mesures seraient prises ». Le club va également prendre des mesures de sécurité supplémentaires, sans pour autant « céder à la psychose » prévient le Président Delcourt.

Quoiqu’il en soit, prévoyez un petit peu plus de temps que d’habitude pour les fouilles si vous avez prévu d’assister à la rencontre DFCO/Troyes.