Méningite foudroyante à Dijon : 48 proches de l'étudiante décedée mis sous surveillance

L'ARS a procédé à la recherche des personnes ayant eu des contacts proches et répétés avec l'étudiante en droit décédée en octobre d'une méningite foudroyante. 48 personnes ont été identifiées et invitées également à se faire vacciner.

28 décembre 2016 à 7h16 par 45

K6 FM

L'ARS a procédé à la recherche des personnes ayant eu des contacts proches et répétés avec l'étudiante en droit décédée en octobre d'une méningite foudroyante. 48 personnes ont été identifiées et invitées également à se faire vacciner.

La riposte de l'Agence Régionale de Santé s'organise après deux décès ces dernières semaines sur le campus de Dijon d'étudiants ayant contracté une forme rare de méningite.

Avec la faculté, une campagne de vaccination aura lieu dans les bâtiments droit-lettres (voir). En plus de cette action, l'ARS a recherché les personnes susceptibles d'avoir été en contact avec les personnes infectées (la méningite foudroyante se transmet principalement par les gouttelettes de salive.)

« �? ce jour, aucun nouveau cas n'a été signalé» précise l'ARS, qui a retrouvé 48 personnes à risque.