Myriam El Khomri "fière du dispositif Garantie Jeunes" à Dijon

La ministre du Travail Myriam El Khomri a profité de sa venue à Dijon ce vendredi pour rencontrer dans la matinée plusieurs jeunes bénéficiaires du dispositif d'aide au retour à l'emploi "Garantie Jeunes", au sein de la mission locale.

13 janvier 2017 à 11h30 par 45

K6 FM

La ministre du Travail Myriam El Khomri a profit� de sa venue � Dijon ce vendredi pour rencontrer dans la matin�e plusieurs jeunes b�n�ficiaires du dispositif d'aide au retour � l'emploi "Garantie Jeunes", au sein de la mission locale.


La ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a rencontr� successivement deux groupes d'une dizaine de jeunes, �loign�s des parcours scolaires et des formations habituelles, et qui b�n�ficient tous d'un encadrement au sein de la mission locale pour retrouver un emploi � travers la Garantie Jeunes. 


Si le dispositif existe depuis 2015, la loi travail port�e par la ministre vise � g�n�raliser le dispositif pour en augmenter le nombre de b�n�ficiaires.


Au sortir de ces entretiens qu'elle a voulu "d�complex�s" Myriam El Khomri confie : � On voit que ces jeunes ont tous des parcours vari�s. Mais pour la plupart, ils ne faisaient rien jusque-l�, comme ils me l'ont dit. La Garantie Jeunes a remis le pied � l'�trier � ses jeunes dijonnais, qui sont accompagn�s dans leur d�marche, moralement, administrativement et financi�rement. C'est un dispositif qui a fait ses preuves et je suis fi�re que la loi Travail vise � le g�n�raliser en 2017 


La Garantie Jeunes est un dispositif gouvernemental qui s'adresse aux jeunes de 16 � 25 ans, ni en emploi, ni en �tudes, ni en formation. Il permet au jeune de s'inscrire dans un parcours actif d'insertion professionnelle gr�ce � l'engagement des pouvoirs publics et de leurs partenaires � l'accompagner pour d�celer les opportunit�s d'emploi et en lui apportant un soutien financier indispensable � son insertion. Encadr� par un conseiller de la mission locale, tous deux vont construire un parcours intensif d'acc�s � l'emploi et � la formation. Pendant un an, le jeune b�n�ficie :



  • - d'un accompagnement collectif intensif sur plusieurs mois pour le pr�parer � l'univers de l'entreprise. Une phase assur�e par la mission locale dont il d�pend ;

  • - des immersions r�guli�res en entreprise (stages, apprentissage...) pour le confronter aux situations r�elles en entreprise ;

  • - d'une aide financi�re de 461,72 euros mensuels pour faciliter ses d�marches d'acc�s � l'emploi. Une aide d�gressive au fur et � mesure qu'il per�oit des revenus de ses activit�s.


Pour l'heure, pr�s de 50 000 jeunes en ont b�n�fici�. Compte tenu des autres dispositifs existant par ailleurs pour r�pondre aux difficult�s d'insertion de ces jeunes (emplois d'avenir, apprentissage, droit au retour en formation initiale), on estime qu'il pourrait y avoir entre 100 000 et 150 000 jeunes b�n�ficiaires du dispositif en 2017.


Yoann Olid