Primaire pour la 1ère circonscription de Côte-d'Or : « F.X. Dugourd ne peut pas changer les règles» selon Anne Erschens

L'élu Les Républicains François-Xavier Dugourd propose d'organiser une primaire ouverte de la droite et du centre pour désigner un candidat unique sur la 1ère circonscription de Côte-d'Or. Pour la candidate investie Anne Erschens, c'est une manoeuvre politique décevante et un mépris du fonctionnement du parti.

2 décembre 2016 à 7h20 par 45

K6 FM

L'�lu Les R�publicains Fran�ois-Xavier Dugourd propose d'organiser une primaire ouverte de la droite et du centre pour d�signer un candidat unique sur la 1�re circonscription de C�te-d'Or. Pour la candidate investie Anne Erschens, c'est une manoeuvre politique d�cevante et un m�pris du fonctionnement du parti.

En soit, ce pourrait �tre une bonne id�e, mais �a s'anticipe. La demande de Fran�ois Xavier Dugourd a �t� faite le 1er d�cembre, alors que les candidats sont d�sign�s depuis cet �t� par le parti. C'est une manoeuvre politique indigne � Anne Erschens ne se voile pas la face. La candidate officielle du parti des R�publicains pour les �lections l�gislatives sur la 1�re circonscription de C�te-d'Or voit dans la r�cente proposition de son coll�gue au d�partement, Fran�ois-Xavier Dugourd, une derni�re manoeuvre pour tenter de devenir le candidat de la droite sur cette circonscription.

La veille (jeudi 1er d�cembre), le vice-pr�sident du d�partement avait annonc� vouloir organiser une primaire ouverte de la droite et du centre, � l'image de celle qui a couronn� Fran�ois Fillon � l'�chelle nationale, pour d�signer un candidat unique et l�gitime pour les for�es politiques de droite sur la 1�re circonscription c�te-d'orienne (Interview). Entre UDI et R�publicains, ils sont en effet quatre candidats potentiels (A. Erschens et F.X. Dugourd, mais aussi B. Depierre et le candidat UDI Ludovic Bonnot)

Anne Erschens l'assure, cette proposition va � l'encontre des statuts des R�publicains, qui doivent se soumettre � la d�cision de la commission d'investiture. � Si le parti d�cide de changer les r�gles, je m'y plierai. Mais ce n'est pas le cas : je suis la candidate investie et R�mi Delatte, le pr�sident des R�publicains en C�te-d'Or ne cautionne pas cette proposition, il fait respecter le fonctionnement du parti localement.

La Dijonnaise s'�tonne donc du comportement de Fran�ois-Xavier Dugourd, qui �connait parfaitement les r�gles depuis longtemps, et qui tente de s'en affranchir quand elles ne vont pas dans son sens. Ses �lecteurs seront je pense, aussi dÈus que moi�.

C'est d�sormais � la commission d'investiture du parti, � qui F.X. Dugourd a envoy� un recours contre la d�signation d'Anne Erschens, de s'exprimer en faveur ou non d'une primaire, ou de tel ou tel candidat.

Yoann Olid