Réception des élus de Côte-d'Or : La CGT dénonce le prix de la fête

Dans un communiqué diffusé ce lundi, la CGT du Conseil Départemental de la Côte-d'Or s'insurge de la somme déboursée par le département pour organiser, le 1er juillet denier à l'éarodrome de Darois, une récéption de plus de 800 élus, le tout dans un contexte budgetaire tendu.

11 juillet 2016 à 12h46 par 45

K6 FM

Dans un communiqué diffusé ce lundi, la CGT du Conseil Départemental de la Côte-d'Or s'insurge de la somme déboursée par le département pour organiser, le 1er juillet denier à l'éarodrome de Darois, une récéption de plus de 800 élus, le tout dans un contexte budgetaire tendu.

Ils trouvent la facture salée : les syndiqués CGT au Conseil Départemental ont dénoncé ce lund 11 juillet l'argent déboursé par le Conseil Départemental pour l'organisation d'une récéption d'élus côte-d'oriens à l'aérodrome de Darois le 1er juillet dernier, à l'occasion du champion de France de voltige aérienne (voir article).

Selon leurs informations, elle aurait coûté 365 000 �?�, avec «banquet et vin à volonté».

Une facture jugée inacceptable par les syndicalistes, qui mettent cette somme en parallèle les revendications salariales ou organisationnelles des agents : « Depuis plusieurs années, la CGT se voit opposé comme motif récurrent et sans appel les restrictions budgétaires pour mettre fin à toutes les revnedications éxposées. N'est-il pas indécent de maintenir cet évenement dans de telle proportion ? »

Des conditions de travail qui se dégradent par manque de personnel, jusqu'au gel du point d'indice, en passant par la baisse des aides accordées aux familles, les CGTistes listent un ensemble de secteur dans lesquels ils estiment que cet argent auraient été plus utile selon eux.

Yoann Olid