Actualités locales

Rougeot TP Meursault déploie toute son énergie dans les travaux publics, le bâtiment et bientôt l’hydrogène

10 février 2019 à 12h30 Par Traces Écrites News
Rougeot TP, constructeur de routes, est le socle d'un groupe qui s'est diversifié dans le bâtiment et le génie civil et bientôt dans l'énergie.

L’entreprise de travaux publics de Côte-d’Or réalise maintenant 30% de son chiffre d’affaires dans le bâtiment et le génie civil. Un développement réalisé notamment par croissance externe avec le rachat, en ce début d’année, d’une entreprise de maçonnerie de l’Ain. Christophe Rougeot, son dirigeant, s’intéresse aussi à l’énergie éolienne et à l’hydrogène.

Les dernières opérations de croissance de Rougeot TP Meursault illustrent la tendance récurrente des entreprises de travaux publics à se diversifier dans d’autres activités. L’entreprise familiale dirigée par Christophe Rougeot ajoute simultanément aux TP (travaux publics), le B du bâtiment ainsi que l’énergie. « Il n’y a plus de grandes infrastructures à construire ; il fallait trouver un amortisseur à l’activité des travaux publics qui dépend pour beaucoup de la commande publique », commente le dirigeant. Pour y parvenir, l’entrepreneur de Meursault (Côte-d’Or) procède par de la croissance, externe comme organique.

Sa dernière acquisition, au 1er janvier 2019, est l’entreprise de gros oeuvre Ruiz à Dagneux, dans l’Ain. Rebaptisée Ruiz by Rougeot, la PME de 50 salariés qui réalise un chiffre d’affaires de 10 millions d’€ est spécialisée dans la réhabilitation et les ouvrages complexes. Ses marchés se situent dans la grande périphérie de Lyon. 

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le site de Traces Ecrites News