Sauvadet : "La gauche devra assumer la mort de la BA 102"

Après l'annonce de la dissolution de la BA 102 par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le président du département François Sauvadet a vivement réagi. Dans un communiqué, il dénonce l'inaction du ministre du Travail et ancien maire de Dijon François Rebsamen sur ce dossier, ainsi que la perte financière que va engendrer cette dissolution. " Le Ministre de la Défense vient d'annoncer ce matin « le début de la dissolution de la Base Aérienne 102 de Dijon-Longvic ». La décision est claire : la BA 102 est morte ! C'est un véritable gâchis, une décision choquante qui va avoir de lourdes conséquences pour la Côte-d'Or avec le départ programmé de centaines de familles. Cela fait des mois que j'alerte François REBSAMEN du danger. Devenu Ministre, il n'a pas bougé sur cette question ! Je l'accuse d'avoir laissé faire ce démembrement sans réagir alors que j'avais pour ma part obtenu du Président de la République l'arrivée du Commandement des Forces Aériennes à Dijon lorsque j'étais au Gouvernement. C'est un gaspillage d'argent public car ce même Commandement part pour Bordeaux alors que 20 millions d'euros de travaux ont été engagés pour l'accueillir, en pure perte. C'est un bien triste anniversaire que la Gauche célèbre pour le centenaire de la BA 102. J'espère que l'on ne viendra pas répéter le mensonge déjà entendu selon lequel cette décision relèverait de l'ancienne loi de programmation militaire. La décision de départ des Alpha-jets, comme celle de la dissolution de la BA 102, a été prise par l'actuel Ministre de la Défense, Jean-Yves LE DRIAN et c'est à la gauche d'en assumer la pleine responsabilité." Communiqué de Francois Sauvadet , Ancien Ministre,Vice-président de l'UDI, Député de la Côte-d'Or, Président du Conseil Général de la Côte-d'Or

15 octobre 2014 à 8h40 par 45

K6 FM