Stationnement à Dijon : une polémique toujours d’actualité

C’est la polémique de la semaine : l’augmentation des tarifs des stationnements dans la cité des Ducs. De nombreuses remarques ont d’ailleurs été postées sur les réseaux sociaux. Le président de l’association « Agir pour Dijon », Emmanuel Bichot, a tenu une conférence de presse ce mardi soir à ce sujet.

24 janvier 2018 à 7h49 par Marylou Fossot

K6 FM
Crédit: Fabrice Aubry
Depuis le début du mois, les tarifs relatifs au stationnement, notamment dans le centre ville, ont drastiquement augmenté. En cause, la loi entrée en vigueur le 1er Janvier 2018, qui stipule que les communes s’occupent dorénavant des prix des stationnements.  «C’était la surprise générale. Nous contestons complètement cette flambée des tarifs», déclare ce dernier, qui entend en demander une révision. « Désormais, les communes fixent les tarifs mais également l’ensemble des forfaits avec une augmentation notable. Le forfait est placé à 30 euros, ainsi que les tarifications. Nous les contestons complètement », assène-t’il au micro de Fabrice Aubry. Leurs revendications sont claires :
« Les tarifs ne pourrons pas être rétablis car le système est différent. Mais même s’il est totalement normal que les tarifs restent incitatifs, la reflexion n’a pas été suffisante et il y a une volonté clairement affichée, de faire rentrer de l’argent et de pénaliser l’automobiliste ».
Ce Samedi, l’association « Agir pour Dijon » sera présente dans les rues de la ville afin de faire signer des pétitions aux Dijonnais.