Un contrat pour accélérer la compétitivité de la filière numérique de Bourgogne-Franche-Comté

L’Etat, la Région et les représentants de la filière numérique, ont signé ce jeudi à la CCI de Bourgogne-Franche-Comté un contrat-cadre pour accélérer la compétitivité de la filière numérique dans la région.

8 mars 2019 à 6h50 par la rédaction

K6 FM
Crédit: R�gion BFC

Ce contrat d’appui à la performance économique et au développement des compétences, d’une durée de 4 ans, a pour objectif de structurer et de développer la filière numérique et d’impulser la transition numérique de l’industrie. Il est le fruit de la collaboration active des acteurs numériques du territoire fédérés au sein du cluster BFC numérique (Numérica, Nicéphore Cité, Inkub…) sous la conduite de l’Etat et de la Région.

La filière numérique régionale compte 1 500 entreprises, en grande majorité des TPE. Elle emploie 8 000 salariés. Elle affiche un taux de croissance de ses effectifs de 14 % par an. Compte tenu de cet éclatement sur des petites structures, l’enjeu de structuration est d’autant plus fort.

Pour répondre à ces objectifs, le contrat détermine 30 actions réparties selon 4 enjeux prioritaires :

  • Structurer l’écosystème
  • Attirer et faire rayonner la filière numérique régionale
  • Accompagner dans la continuité les chefs d’entreprise
  • Anticiper les mutations liées à la révolution numérique et trouver les compétences

Les premiers résultats sont encourageants

Le CAPéCO a permis de clarifier le rôle de chacun des experts du numérique. A titre d’exemples : BFC numérique représente la filière, Nicéphore Cité à Chalon-sur-Saône (71) accompagne la transformation numérique des PME industrielles et Numérica à Montbéliard (25) est le spécialiste des usages numériques innovants. Le réseau a rassemblé une offre de plus de 40 services au bénéfice des entreprises du territoire.

Le réseau accompagne plus de 600 entreprises par an et déploie un programme très dense de plus de 50 évènements et opérations de communication/formation à destination des TPE/PME, comme la journée Conext Days de Nicéphore Cité.

Les offres de formation ont été cartographiées et une enquête sur les besoins en compétences des entreprises est régulièrement lancée. Un effort tout particulier sur la féminisation de la filière est opéré dans la mesure où les femmes ne représentent que 12% des effectifs de formation au numérique et 16% des emplois.

Le partenariat s’affiche au sein d’une présence collective des éco-systèmes comme des start-ups sur des évènements internationaux (CES Las Vegas, Vivatech Paris ou encore au Japon) mais aussi en répondant collectivement à des appels à projets nationaux comme celui de la French Tech.

A travers ce contrat, Etat, Région et filière affirment conjointement leur volonté de faire de la Bourgogne-Franche-Comté un espace où le numérique est facteur de compétitivité.

Communiqué du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté