Un festival des transitions écologiques et numériques en Bourgogne-Franche-Comté

Depuis jeudi dernier, et jusqu’à la fin du mois de mai, un festival des « transitions écologiques et numériques » a lieu dans la région. L’idée est d’explorer pendant quatre mois la transition écologique et numérique de façon très large.

18 janvier 2021 à 7h55 par la rédaction

K6 FM
L�v�nement a �t� pr�sent� mercredi dernier lors dune conf�rence de presse
Crédit: DR

Un collectif de partenaires d’horizons divers s’est mobilisé pour mettre en place, début 2021 et sur plus de quatre mois, un événement régional à forte résonance attractive pour sensibiliser un large public aux transitions écologique, énergétique et numérique engagées et qui demain concerneront chacun de nous. Ce festival à visée pédagogique, ludique et culturelle, fédère des acteurs publics institutionnels, privés, ainsi que les acteurs de l’enseignement et de la recherche, et s’appuie sur une dynamique déjà initiée avec les projets structurants : OnDijon, RESPONSE et Territoire d’Innovation de Dijon et du Nord Franche-Comté...

La manifestation se déroulera du jeudi 14 janvier au samedi 29 mai 2021, principalement à Dijon, mais aussi à Belfort et à Mâcon. Chaque événement ou animation proposé s’adresse à un ou plusieurs publics : élèves des grandes écoles d’ingénieurs et technologiques, du bâtiment et des affaires ; étudiants du campus de Dijon ; élèves des lycées et collèges des académies de Dijon et de Besançon ; grand public ; entreprises et collectivités. Des élèves volontaires du supérieur réaliseront des animations auprès de leurs cadets du secondaire, invités à participer à des ateliers de fresques du Climat et de fresques du Numérique.

 

Le festival est porté par un collectif de partenaires aux compétences et activités complémentaires :

Dijon métropole et Latitude21, sa maison de l’architecture et de l’environnement,

La ville de Dijon et le musée de la Vie bourguignonne,

La région académique de Bourgogne-Franche-Comté et en particulier les Campus des métiers et des qualifications « Territoire intelligent » et « Alimentation, goût, tourisme » portés par Creativ’,

Des établissements d’enseignement supérieur fédérés autour de l’École Supérieure Appliquée au Design et au Digital (ESADD) de Dijon, l’École Supérieure d'Ingénieurs Numérique et Matériaux (ESIREM), l’École Supérieure des Travaux Publics – ESTP Paris Campus de Dijon, l’École Supérieure des Technologies et des Affaires (ESTA) de Belfort,

Le groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté et la Fondation groupe EDF.

 

Data Challenge, en mars-avril

Dans le cadre de son projet de Ville intelligente, Dijon Métropole organise des data challenges. Ces démarches d’open innovation auprès de start-up ont pour but de faire émerger de nouveaux services à partir de données collectées aujourd’hui par On Dijon, et demain par RESPONSE. L’objectif est de délivrer le prototypage des solutions proposées. Dans le cadre du Festival des Transitions, Dijon métropole s’est rapproché de l’ESTP en amont du prochain data challenge qui portera sur le thème du développement durable. Les étudiants sont invités à travailler sur les sujets smart city depuisla mi-décembre 2020 et jusqu’à la mi-février 2021. Leurs propositions seront exposées durant le festival sous forme de posters sur les deux lieux d’exposition : Latitude21 et le musée de la Vie bourguignonne.

 

L’exposition 1 2 3 DATA, du lundi 1er mars au samedi 29 mai, au musée de la Vie bourguignonne (17 rue Sainte-Anne - Dijon)

Proposée par l’ESADD, EDF, Dijon métropole et Latitude21 dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation Groupe EDF, productrice de l’exposition, 1 2 3 DATA dévoile des œuvres numériques de 12 data designers, artistes de la donnée, qui livrent une représentation esthétique et spectaculaire de données figurant certains des grands défis planétaires : déséquilibres environnementaux, menaces sur la biodiversité, inégalités sociales, pollution sonore, vieillissement des populations. Une œuvre spécifique créée pour Dijon métropole à partir de données locales sera également présentée au public. L’exposition est systématiquement proposée avec un accompagnement pédagogique adapté en fonction des publics. Cette médiation est assurée par les étudiants de l’ESADD, eux-mêmes futurs data designers, et deux services civiques de Dijon métropole. Pour les groupes scolaires, la visite de l’exposition peut être complétée (sur demande à l’inscription) par la réalisation d’une Fresque du Numérique Junior, atelier collectif d’éveil aux impacts de l’utilisation du téléphone portable et des technologies numériques sur le dérèglement climatique. Latitude21 assure la gestion des réservations de groupes.